Archives de catégorie : Email

Utiliser différentes identités pour une seule adresse email

De l’interêt d’utiliser des alias :

Relever plusieurs boîtes email peut être contraignant, beaucoup d’utilisateurs choisissent d’utiliser la technique des alias email pour utiliser différentes identités pour une seule boîte.

Exemple :

Jean est travailleur freelance et souhaite dissocier sa correspondance email en fonction de ses contacts :

Il a créé des alias qui seront des adresses « fictives »

  • comptabilite@domaine.com
  • commercial@domaine.com
  • infos@domaine.com

et qui seront redirigés vers sa boîte email : jean@domaine.com

=> Les emails envoyés aux adresses jean@domaine.com, mais aussi à comptabilite@domaine.com, commercial@domaine.com ou infos@domaine.com seront relevés dans une seule et unique boîte de reception dans son logiciel de messagerie.

Consulter la documentation pour créer des alias emails sur votre interface Icodia

Mais s’il souhaite répondre à un email adressé sur une des adresses alias, lorsque Jean cliquera sur « répondre » dans son logiciel de messagerie,  par défaut l’email sera envoyé depuis son adresse jean@domaine.com

Comment répondre avec une identité différente ?

Jean voudrait pouvoir répondre à son email qui lui a été adressé à l’adresse commercial@domaine.com avec l’identité commercial@domaine.com.

Voici comment procéder depuis les logiciels de messagerie Thunderbird ou Outlook :

– Si vous utilisez le logiciel de messagerie Thunderbird :

  • Allez dans le menu Outils > Paramètres des comptes

La fenêtre de gestion de vos comptes s’ouvre :

2015-10-30_16h19_35

  • Dans la liste de vos comptes email, cliquez sur le compte pour lequel vous souhaitez rajouter des identités
  • Puis cliquez sur « Gérez les identités »

La fenêtre de gestion de vos identités apparait, cliquez sur « Ajouter » :

2015-10-30_16h26_58

La fenêtre de configuration d’une nouvelle identité apparaît, complétez la fiche pour votre nouvelle identité, puis validez en cliquant sur « OK » :

Sans-titre-6

Désormais, lorsque vous souhaiterez répondre à un email avec votre nouvelle identité, celle ci apparaîtra dans la liste de vos identités expéditeur, il vous suffira de la selectionner :

2015-10-30_16h45_38

– Si vous utilisez le logiciel de messagerie Outlook :

Si vous souhaitez envoyer un message ou répondre à un message avec une nouvelle identité :

  • Cliquez sur « Options » dans la fenêtre de rédaction de votre message :

2015-10-30_17h03_19

  • Cliquez ensuite sur le bouton d’affichage du champ « De » :

2015-10-30_16h58_28

  • Cela affichera le champ expéditeur :2015-10-30_17h07_44
  • Cliquez sur ce champ et selectionnez dans la liste l’adresse avec laquelle vous souhaitez envoyer votre email si elle apparaît dans cette liste ou si vous ne l’avez pas encore utilisée, selectionnez « Une autre adresse de messagerie« 2015-10-30_17h09_04
  • Si vous avez choisi « une autre adresse de messagerie », aisissez cette nouvelle adresse et validez :Sans-titre-7
  • L’adresse expéditeur a bien été modifiée, vous pouvez envoyer votre email :2015-10-30_17h13_50

Configurer Mail pour MacOs X

Lancez le programme Mail.

Étape 1 : Ouverture de l’assistant de configuration de Mail

– pour accéder à l’outil de configuration de votre compte, cliquez sur le menu Mail, puis sur Préférences… :

configurer-mail-macosx-1

 

La fenêtre des préférences s’ouvre alors,

– cliquez sur l’onglet Comptes (1)

– puis sur le bouton d’ajout « + » (2)

configurer-mail-macosx-2

Étape 2 : Saisie des informations générales du compte

La fenêtre d’ajout de compte s’ouvre alors, complétez la avec les paramètres de votre compte email :

(1) – Saisissez votre nom tel que vos destinataires le verront à la réception de vos emails

(2) – Saisissez votre adresse email

(3) – Saisissez le mot de passe de votre adresse email

(4) – Validez en cliquant sur « Continuer« 

configurer-mail-macosx-3

 

Étape 3 : Si vous n’avez pas souscrit de certificat SSL : message de vérification de certification

Par défaut, Mail vérifie la présence d’un certificat SSL lié à votre nom de domaine.

Si ce n’est pas le cas, le message suivant s’affiche :

configurer-mail-macosx-4

Icodia vous permet d’utiliser le mode SSL, mais par défaut est établi sur un certificat mutualisé lié à un nom de domaine Icodia, raison pour laquelle ce message s’affiche lorsque vous n’avez pas souscrit de certificat SSL propre à votre nom de domaine.

Si vous n’avez pas souscrit de certificat SSL pour votre nom de domaine, vous pourrez utiliser le certificat mutualisé fourni par Icodia un peu plus loin dans la procédure de paramétrage.

=> Cliquez sur « Se connecter » pour poursuivre la configuration de votre boîte email :

configurer-mail-macosx-5

 

 

 

Étape 4 : Paramétrage de votre serveur de réception

La fenêtre de paramétrage de votre serveur de réception s’affiche :

configurer-mail-macosx-6

Saisissez les informations demandées :

 

1 – type de compte : Choisissez le type de synchronisation souhaitée : POP ou IMAP

Généralement, les utilisateurs préfèrent le POP pour ne pas saturer le serveur et donc éviter de bloquer le compte email, mais vous pouvez choisir le protocole IMAP.

Indiquez votre nom, ou un libellé pour votre boîte email.
C’est ce nom ou ce libellé qui apparaîtra pour vos destinataires.
cela peut être « Nom Prénom » mais aussi « Sté Untel – Service compta » ou autres …

2 – Description :

Saisissez une description libre

Indiquez votre nom, ou un libellé pour votre boîte email.
C’est ce nom ou ce libellé qui apparaîtra pour vos destinataires.
cela peut être « Nom Prénom » mais aussi « Sté Untel – Service compta » ou autre …

3 – Serveur de réception :

Munissez-vous de la feuille de paramètres de votre compte , elle vous a été transmise lors de votre abonnement. Vous y trouverez les adresses de serveurs entrants POP ou IMAP.
Ils sont de forme : pop.mondomaine.com ou imap.mondomaine.com

Si vous souhaitez utiliser le protocole SSL évoqué à l’étape 3, indiquez le nom de serveur que vous trouverez sur la feuille de paramètres de votre compte

4 – Nom d’utilisateur :

Entrez votre adresse email complète

5  – Mot de passe :

Entrez le mot de passe de votre messagerie.
Vous avez perdu votre mot de passe ? Retrouvez le sur votre IcoAdmin

6 – Validez votre saisie en cliquant sur « Continuer »

Étape 4 – suite : Paramétrage de votre serveur de réception : sécurité

La fenêtre des paramètres de sécurité pour votre serveur de réception s’ouvre alors :

configurer-mail-macosx-7

Si vous n’avez pas choisi de serveur de réception SSL, mais un serveur en mode normal (de type pop.mondomaine.com ou imap.mondomaine.com), décochez la case « Utiliser SSL »

et choisissez un mode d’authenification par mot de passe

– Cliquez sur « Continuer« 

 

Étape 5 : Paramétrage de votre serveur d’envoi

La fenêtre de paramétrage de votre serveur d’envoi s’affiche :

configurer-mail-macosx-8bis

Saisissez les informations demandées :
1 -Description :

Saisissez une description libre.

Cela peut être : « mon service d’envoi Icodia », « mon service d’envoi via mon fournisseur d’accès », etc.

 

2 – Serveur d’envoi :
Cette étape dépend du service d’envoi de mail que vous utilisez :
– Si vous bénéficiez du service SMTP Icodia (inclus dans certains packs ou disponibles séparément) :

vous trouverez les paramètres de votre serveur d’envoi dans votre feuille de paramètres de votre compte.

Si vous souhaitez utiliser le protocole SSL évoqué à l’étape 3, indiquez le nom de serveur que vous trouverez sur la feuille de paramètres de votre compte

– Si vous ne bénéficiez pas SMTP Icodia :

l’envoi de vos email se fera soit via les services d’envoi d’email de votre fournisseur d’accès à internet (Orange, SFR, Free…), soit via un service externe, si vous disposez d’un service particulier.

3 – Activez l’authentification :

Les services d’envois fournis par Icodia requièrent une authentification, si vous utilisez ce service, cochez la case « Activer l’authentification ».

Si vous utilisez un autre service d’envoi, reportez vous aux paramètres fournis par le prestataire des services que vous utilisez.

Généralement, les fournisseurs d’accès à internet ne vous demandent pas de vous authentifier pour procéder à l’envoi d’email via leurs services.

4 – Nom d’utilisateur :

Il s’agit de votre nom d’utilisateur pour votre service d’envoi d’email.

Saisissez alors les paramètres SMTP indiqués dans la feuille de paramètres de votre compte dans la partie « Paramètres de configuration du serveur SMTP « 

5  – Mot de passe :

Il s’agit de votre mot de passe pour votre service d’envoi d’email.

Saisissez alors les paramètres SMTP indiqués dans la feuille de paramètres de votre compte dans la partie « Paramètres de configuration du serveur SMTP « 

6 – Validez votre saisie en cliquant sur « Continuer »

 

Étape 5 – suite : Paramétrage de votre serveur d’envoi : sécurité

La fenêtre de paramétrage de sécurité du courrier expédié s’affiche :

configurer-mail-macosx-9

Si vous n’avez pas choisi de serveur de réception SSL, mais un serveur en mode normal (de type pop.mondomaine.com ou imap.mondomaine.com), décochez la case « Utiliser SSL »

et choisissez un mode d’authenification par mot de passe

– Cliquez sur « Continuer« 

 

Étape 6 : Finalisation

Une fois toutes les étapes de paramétrage effectuées, le résumé de votre configuration s’affiche :

configurer-mail-macosx-10

 

Relisez les informations et validez la création du compte en cliquant sur « Créer« 

configurer-mail-macosx-11

Votre boîte aux lettres est désormais installée 

 

 

En savoir plus

Configurer votre adresse email dans l’application E-mail d’Android

 

Etape 1 : Assurez-vous qu’Android soit à jour

Avant de commencer, il faut vérifier que votre Android est à jour et bien connecter à internet.

Dans le menu du téléphone sélectionner l’application « Paramètres » puis la dernière option « A propos du téléphone« .

Dans l’affichage qui suit la mention « Version d’Android » vous permet de connaitre le numéro de version. Pour savoir quelle est la dernière version en date d’android vous pouvez vous rendre à cette adresse : 

http://www.android.com/

Si vous éprouvez des difficultés à mettre à jour votre téléphone, il faut vous rapprocher soit de votre opérateur soit du constructeur de votre appareil.

 

Etape 2 : L’application E-Mail.

Pour lancer l’outil de configuration de compte de messagerie il suffit de vous rendre dans l’application « E-Mail« , si c’est la première fois que vous y allez l’outil ce lance automatiquement, sinon il suffit d’appuyer sur le bouton « options » et « ajouter un compte de messagerie. »

2080_email_ecran_menu (2)

 

 Voici l’image de l’application.

 

 

Etape 3 : Le serveur entrant

 

Dans le menu ci-dessous vous devez cliquer sur « Configuration Manuelle« .

Android-2

 

Ici il faut sélectionner le serveur de messagerie entrant, si vous relevez vos emails avec plusieurs appareils en plus du téléphone (tablette, PC,….), alors le mieux est de choisir IMAP. Android-6

Que ce soit pour POP et IMAP le téléphone va vous demander les mêmes champs :

Nom d’utilisateur : Votre adresse de messagerie (Exemple@icodia.com)

Mot de passe : Le mot de passe associé a votre adresse

 Serveur IMAP (ou POP) : imap.votre-nom-dedomaine.com ou pop.votre-nom-dedomaine.com

Port : 143 pour IMAP et 110 pour POP

Type de sécurité : Généralement pour un téléphone on laisse par défaut « Aucun ».

 

 

 Etape 4 : le serveur sortant 

 

Le serveur sortant ou serveur SMTP est simple aussi à configurer il faut remplir  les champs comme ci-dessous :

Serveur SMTP : smtp.mon-serveur-smtp.com

Type de sécurité : aucun

Port : 25

Connexion obligatoire => coché

Nom d’utilisateur :

Mot de passe :

Si vous ne disposez pas de l’option IcoSMTP d’Icodia : 

entrez le nom du SMTP de votre fournisseur d’accès. Laissez le Port 25 par défaut puis sélectionnez « Aucune » dans le menu déroulant.

Voici la liste de quelques-uns des FAI fournissant un smtp :

 

  • 9 TELECOM : smtp.neuf.fr
  • AOL : smtp.fr.aol.com
  • CEGETEL : smtp.cegetel.net
  • CLUB INTERNET : mail.club-internet.fr
  • FREE : smtp.free.fr
  • NERIM : smtp.nerim.net
  • ORANGE/WANADOO : smtp.orange.fr

 

 Si vous disposez de l’option IcoSMTP d’Icodia : 

vous avez reçu les informations de connexion par mail lors de la création de l’option.

 

Etape 5 : Le final

Envoyer un email pour tester le bon fonctionnement du paramétrage.

Configurer son adresse email dans Thunderbird 31

Logo_Thunderbird

Pour télécharger Thunderbird, connectez vous à l’adresse :
http://www.mozilla-europe.org/fr/products/thunderbird/

Une fois le logiciel téléchargé, “double-cliquez” sur le fichier d’installation et suivez les indications de l’installateur.

Vous pourrez maintenant lancer Thunderbird.

Etape 1 : Ouverture de l’assistant de configuration de Thunderbird

 

Pour accéder à l’outil de configuration de nouveau compte, cliquez sur l’onglet « Fichier » :

2014-08-27_15h32_07

 

 

Puis choisissez dans « Nouveau », Compte de courrier existant
:

2014-08-27_15h33_11

 

 Etape 2 : Configuration de l’adresse email

Remplissez les champs encadrer en bleu comme ci-dessous, en remplaçant exemple@icoadmin.com par votre adresse email, le mot de passe est celui de votre adresse email

Dans le champ intitulé « Vos noms et prénom » indiquez le nom que vous voulez donner à votre compte. S’il s’agit d’une adresse personnelle vous pouvez indiquer votre nom et votre prénom. S’il s’agit d’une adresse liée à une fonction vous pouvez l’appeler par le nom de cette fonction :

2014-08-27_15h36_39

 

Etape 3 : Configuration des serveurs entrants et sortants :

Dans l’encadré bleu : Remplissez les mêmes informations qu’a l’étape précédente :  

Le champ intitulé « Adresse électronique » indiquez votre adresse email complète.

Le champ intitulé « Mot de passe » indiquez le mot de passe de votre adresse email. Celui qui figure sur l’IcoAdmin.

Vous pouvez, si vous le souhaitez enregistrer ce mot de passe pour ne plus avoir à le saisir en cochant la case en dessous.

 

Dans l’encadré vert : Remplissez les informations serveur entrant (POP ou IMAP) et du serveur sortant (SMTP).

Si vous ne disposez pas de l’option IcoSMTP d’Icodia : entrez le nom du SMTP de votre fournisseur d’accès. Laissez le Port 25 par défaut puis sélectionnez « Aucune » dans le menu déroulant.

Voici la liste de quelques uns des FAI fournissant un smtp :

 

  • 9 TELECOM : smtp.neuf.fr
  • AOL : smtp.fr.aol.com
  • CEGETEL : smtp.cegetel.net
  • CLUB INTERNET : mail.club-internet.fr
  • FREE : smtp.free.fr
  • NERIM : smtp.nerim.net
  • ORANGE/WANADOO : smtp.orange.fr

 

2014-08-27_15h37_56

Cliquez sur Terminé

 

Etape 4 : Point sur le POP SSL

2014-08-27_15h38_36

 

Vous recevez un message d’avertissement de la part de Thunderbird. Ce message vous indique que vous n’utilisez pas de connexion encryptée de type SSL.

Pourquoi ce message ?

Pour vous avertir que votre configuration est juste mais pas optimisée en terme de sécurité. En effet le SSL permet de transférer les données de façon encryptée (pour en savoir plus sur le SSL et la messagerie : cliquez ici ).

Passer en POP SSL :

Pour relever vos email en POP SSL utilisez les informations suivantes :

  • Serveur POP : securepop.icodia.com
  • Port : 995
  • Type de connexion : SSL/TLS

A savoir :

AttentionUn email encrypté en SSL prend environ 20% de poids en plus.  Les email sont donc un peu plus long à être relevés en POP SSL qu’en POP et occupent plus de place sur votre machine (Ordinateur, téléphone). Il faut donc faire le choix du paramétrage qui vous conviendra le mieux et surtout prendre en compte la confidentialité des données que vous relèverez.

  • Cochez « Je comprends le risque » puis sur « créer le compte ».

Votre client de messagerie est maintenant paramétré pour recevoir et envoyer des messages.

Configurer son compte email dans Outlook 2013

Lancez le programme Outlook 2013.

Étape 1 : Ouverture de l’assistant de configuration d’Outlook

Par défaut, le programme s’ouvre sur l’onglet « Accueil »,
– pour accéder à l’outil de configuration de votre compte, cliquez sur l’onglet « Fichier » :

 

2014-08-27_14h14_59

 

 L’onglet « Fichier est maintenant ouvert, il affiche par défaut la rubrique Informations,

– cliquez alors sur « Ajouter un compte » :

 

 

2014-08-27_14h40_16

 

 

Étape 2 : Choix de la configuration manuelle et du service

La fenêtre d’ajout d’un nouveau compte s’ouvre alors, vous proposant 3 options,

– choisissez la dernière :
« Configurer manuellement les paramètres du serveur ou les types de serveurs supplémentaires ».

 

– Puis cliquez sur « Suivant > ».

– Dans l’écran suivant, choisissez le service qui vous interresse, en l’occurence :
« POP ou IMAP« 

 2014-08-27_14h43_20

 

– Puis cliquez sur « Suivant > ».

 

 Étape 3 : Saisie des paramètres généraux

La fenêtre des Paramètres de messagerie internet s’affiche.

Comment la remplir ?

1 – Votre nom :

Indiquez votre nom, ou un libellé pour votre boîte email.
C’est ce nom ou ce libellé qui apparaîtra pour vos destinataires.
cela peut être « Nom Prénom » mais aussi « Sté Untel – Service compta » ou autres …

2 – Adresse de messagerie :

Indiquez l’adresse de messagerie que vous avez crée depuis votre IcoAdmin.
Cela peut être : « moi@mondomaine.com », « contact@mondomaine.com » etc…

3 – Choisissez le type de compte que vous souhaitez utiliser :

Généralement, les utilisateurs préfèrent le POP pour ne pas saturer le serveur et donc éviter de bloquer le compte email, mais vous pouvez choisir le protocole IMAP.

4 – Serveur de courrier entrant :

Munissez-vous de la feuille de paramètres de votre compte , elle vous a été transmise lors de votre abonnement. Vous y trouverez les adresses de serveurs entrants POP ou IMAP.
Ils sont de forme : pop.mondomaine.com ou imap.mondomaine.com

5 – Serveur de courrier sortant :

Si vous disposez d’un abonnement incluant la gestion de l’envoi d’email (SMTP), retrouvez le nom de votre serveur sortant dans la feuille de paramètres de votre compte.
Si vous ne disposez pas de ce service, entrez le nom de serveur sortant fourni par votre fournisseur d’accès internet (orange, sfr, free …)

6 – Nom d’utilisateur :

Entrez votre adresse email complète

7 – Mot de passe :

Entrez le mot de passe de votre messagerie.
Vous avez perdu votre mot de passe ? Retrouvez le sur votre IcoAdmin

8 – Mémoriser le mot de passe :

Pour plus de confort d’utilisation, vous pouvez cocher cette case, cela vous évitera de devoir le re-saisir à chaque fois que vous souhaiterez synchroniser la boîte aux lettres.

Étape 4 : Saisie des paramètres supplémentaires

Cette étape dépend du service d’envoi de mail que vous utilisez.

– Si vous bénéficiez du service SMTP Icodia (inclus dans certains packs ou disponibles séparément), cliquez sur le bouton « Paramètres supplémentaires » pour régler l’identification du serveur d’envoi.

– Une fenêtre s’ouvre, cliquez sur l’onglet « Serveur sortant« 

– Saisissez alors les paramètres SMTP indiqués dans la feuille de paramètres de votre compte dans la partie :
« Paramètres de configuration du serveur SMTP sécurisé« 

– Cliquez ensuite sur l’onglet « Options Avancées »

– Modifiez le numéro du port de votre serveur de courrier sortant :

– Validez ces modifications en cliquant sur « OK » en bas de la fenêtre.

– Dans la fenêtre des paramètres généraux, validez vos paramétrages en cliquant sur « Suivant > ».

Étape 5 : Tests

La fenêtre de test des paramètres de votre compte s’ouvre et vérifie le bon fonctionnement de votre compte en envoi et en réception.

Les tests ne sont pas concluants ? Vérifiez votre paramétrage.

Les tests sont réussis ? Fermez la fenêtre. L’écran de l’assistant vous propose alors d’ajouter un autre compte ou de Terminer.

Étape 6 : À vous de jouer !

Votre compte apparaît alors dans Outlook sous le nom que vous lui avez choisi :

 

 

2014-08-27_14h47_06

 

 

 

 

– Vous pouvez en afficher le contenu par un simple clic sur la flèche à gauche :

 

 

Ce qui déroule l’arborescence du compte :

La configuration est terminée 🙂

En savoir plus

 

IcoAdmin – Emails : Mise en place d’une réplication multiple

Afin d’effectuer la réplication d’une adresse vers plusieurs adresses externes, cela nécessite plusieurs opérations.

Dans notre exemple, nous allons répliquer les mails arrivant sur test@icodia.com vers trois adresses distinctes ( replication1@domaine.fr, replication2@domaine.com, replication3@domaine.eu )

1. Etape 1: Création de redirections forward email

Comme nous désirons effectuer trois réplications, nous allons devoir créer trois redirections email type forward de la manière suivante:

forward1@icodia.com VERS replication1@domaine.com
forward2@icodia.com VERS replication2@domaine.fr
forward3@icodia.com VERS replication3@domaine.eu

Pour ce faire, suivez la procédure d’ajout d’une redirection email type forward.

2. Etape 2: Création d’alias email

Après avoir créé les redirections forward de l’étape 1, nous allons créer un alias qui sera redirigé vers ces trois redirections forward de la manière suivante:

alias@icodia.com VERS :

forward1@icodia.com
forward2@icodia.com
forward3@icodia.com

Pour ce faire, suivez la procédure d’ajout d’une redirection email type alias.

3. Etape 3: Création de la réplication

Une fois les étapes 1 et 2 réalisées, nous allons créer la réplication de la manière suivante:

test@icodia.com     REPLIQUEE VERS    alias@icodia.com

Pour ce faire, suivez la procédure d’ajout d’une replication email.

Ainsi, l’adresse test@icodia.com sera donc répliquée vers trois adresses : replication1@domaine.fr, replication2@domaine.com, replication3@domaine.eu

IMAP : particularité pour le client Apple Mail-app

En mode IMAP, le client de messagerie d’Apple souffre d’un bug depuis pas mal d’années, toujours non corrigé à ce jour, lié au mauvais support de la RFC 2177 en IMAP, notamment sur la fonctionnalité « IDLE ».
Sur certains serveurs de messagerie, dont les clusters d’Icodia, cela se concrétise par un blocage aléatoire lors de l’envoi d’un email en IMAP, avec le stockage des messages envoyés dans un dossier IMAP distant.

Voici 3 solutions permettant d’outrepasser ce problème sous MacOS, et de conserver le fonctionnement de l’IMAP :

1. Utiliser un autre client de messagerie, comme Thunderbird, qui fonctionne parfaitement sous MacOS.

2. Modifier la configuration IMAP sous Apple Mail-app, en précisant de stocker les messages sortants en local. Dans ce cas, un autre client de messagerie IMAP ne pourra pas accéder aux emails envoyés du même compte.

3. Configurer le mode « auto BCC » et une règle de filtrage (à partir de Apple Mail-app 6.x, le module de filtrage des versions précédentes étant buggé) :

Pour configurer Apple Mail-app en auto Bcc (c’est à dire qu’à chaque message envoyé, le message est également envoyé en copie cachée sur votre adresse email) il faut tout procéder comme suivant :

3.a. Ouvrir une fenêtre terminal. Taper : **defaults read com.apple.mail UserHeaders** puis valider.

3.b. La ligne de commande renvoi « The domain/default pair of (com.apple.mail, UserHeaders) does not exist », alors taper : **defaults write com.apple.mail UserHeaders ‘{« Bcc » = « bcc@address.com »; }’**. L’adresse bcc@address.com étant votre propre adresse email déjà configurée en IMAP dans Apple Mail-app.

Note : pour supprimer l’auto-bcc, il suffit de revenir sur une fenêtre terminal, et taper : **defaults delete com.apple.mail UserHeaders**.

Nous vous conseillons de prendre contact avec les services techniques d’Apple pour plus d’information sur les manipulations de Mail-app en ligne de commande.

3.c. Maintenant que l’auto-bcc est configuré, il faut créer une règle pour renvoyer le message automatiquement dans un dossier IMAP distant.
Pour cela, il faut aller dans Apple Mail-app, et modifier la configuration du compte IMAP. Il faut ensuite cliquer sur le paramétrage « Règles », puis créer une nouvelle règle avec les éléments suivants :

-Si « l’une des conditions suivantes est/sont remplie(s) : »
-> De « contient » « bcc@address.com » (remplacer par votre adresse email)
-Effectuer les opérations suivantes :
-> Déplacer le message vers « Sent » (sélectionner le dossier directement sur le compte IMAP sur le serveur).
-> Marquer comme lu
-Valider.

Il y a de nombreux utilisateurs d’Apple Mail-app qui rencontrent ce problème avec leurs différents fournisseurs de service de messagerie, comme le montre de nombreux posts depuis plusieurs années sur le support d’Apple.

Nous continuons à essayer de régler ce problème du coté de nos serveurs, afin de créer une exception pour ce client de messagerie, dans nos logiciels serveurs, mais ce genre de souci est assez complexe à traiter, et nous n’avons pas d’autre solution pour le moment.
La meilleure solution serait qu’Apple traite une fois pour toutes ce bug, bug qui existe uniquement avec Mail-app…

Configurer son compte dans Mail (Mac OS X)

Lancez l’application Mail en cliquant sur l’icône suivante :

ScreenShot183

2 cas possibles :

– Vous avez déjà un compte mail configuré sur votre ordinateur, vous pouvez lire la suite.

– vous n’avez jamais configurer de compte, l’assistant se lance automatiquement, vous pouvez vous rendre plus loin dans la documentation

Si vous disposez déjà d’un compte, rendez vous dans le menu « Fichier » puis « Ajouter un compte » :

ScreenShot190

Dans la fenêtre suivante cliquez sur le bouton « + » présent en bas à gauche afin de lancer l’assistant de configuration :

ScreenShot189

L’assistant de configuration se lance, vous pouvez commencer à saisir vos informations :

ScreenShot184

Il se peut qu’en validant ces informations vous ayez un message d’information relative au certificat ssl, cliquez sur « Se connecter » :

ScreenShot185_r1_c1

Sur la page suivante vous pouvez renseigner les paramètres complets de votre compte, dont le mode de synchronisation de votre client Mail, POP3 ou IMAP :

ScreenShot186

Sur l’écran suivant, vous serez amené à préciser  votre serveur d’envoi. Dans la plupart des cas il s’agit du serveur SMTP de votre fournisseur d’accès. Si vous disposez d’un service privé d’envoi de mail, vous pouvez cocher « activer l’authentification » et renseigner vos identifiants :

ScreenShot187

Il s’agissait ici de la dernière étape. Une fois validée, vous arriverez directement sur l’interface de Mail, le logiciel se mettra alors automatiquement à récupérer vos mails disponibles en ligne.

Email: Description d’une entête

Dans cette documentation, nous allons décrire les différents champs d’une entête email.
Cette description vous aidera à interpréter les entêtes de vos emails si vous recevez des emails suspects ou si certains de vos messages sont considérés comme des spams.

Voici l’entête d’un mail reçu et envoyé par la plateforme d’ICODIA.
Toutes les lignes ne sont peut-être pas présentes dans l’entête de vos mails car elles dépendent du serveur de mail qui l’envoie.

Received: from mail.icodia.com id 4310DA0-mailsrv.icodia.com with ICOSV
 (ICOAD-SMTP) id AC4804C8; Fri, 07 Jun 2013 17:29:12 +0200

Cette ligne décrit par quel serveur d’email et à quelle heure vous avez reçu cet email.

 

X-Spam-Status: No, hits=0.0 required=7.5 
tests=RDNS_NONE: 0,TVD_RCVD_IP: 0.05,TVD_RCVD_IP4: 0.059

Ces deux lignes décrivent les différents filtres utilisés par le module antispam Bayesien
V2, si actif. Ces filtres font partis du module Bayesien V2.

 

Date: Fri, 07 Jun 2013 17:29:05 +0200

Cette ligne décrit la date et l’heure de l’envoi de l’email.

 

From: Test - ICODIA <test@expediteur.com>

Cette ligne décrit les informations de la personne qui a envoyé cet email, tel qu’ils ont
été renseignées dans le client de messagerie ou le script d’envoi. Ce champ est différent
du champ « MAIL FROM » indiqué lors de l’envoi du message par le serveur de messagerie
expéditeur.

 

MIME-Version: 1.0

Cette ligne montre la version du formatage des données MIME de l’email.

 

To: test@destinataire.fr

Cette ligne montre le destinataire du message tel que renseigné dans le client de
messagerie ou le script d’envoi.

 

Subject: Descriptif d'une entete de mail

Cette ligne affiche le sujet de l’email tel qu’il a été renseigné dans le client de
messagerie.

 

Content-Type: text/plain; charset=ISO-8859-1; format=flowed
Content-Transfer-Encoding: 8bit

Ces deux lignes décrivent l’encodage de l’email.

 

X-Error-Return-Path: <test@expediteur.com>

Cette ligne montre l’adresse effective de l’expéditeur de l’email. C’est ce champ « From »
qui est analysé par les moteurs anti-spams de notre plateforme.
Cette adresse est renseignée par le serveur de messagerie et ne peut pas
être modifiée dans un client de messagerie. On peut retrouver un champ différent au champ
« From: » lors de l’utilisation d’un script par exemple, ou dans un spam, etc.
Ce sera donc ce champ qu’il faudra whitelister si vous le souhaitez, et non le champ
« From: » de l’entête. En théorie, si le message est correctement formaté, ce champ doit
être équivalent au champ « From: » de l’entête de l’email.

 

X-HELO-In-Domain: smtp.icodia.com

Cette ligne décrit le nom que donne le serveur d’envoi de l’email lorsqu’il se connecte
sur notre plateforme.

 

X-ORG-IN-IP-Address: 46.31.192.12

Cette ligne affiche l’IP du serveur d’envoi de l’email.

 

X-Icodia-SpamFilter-WL: Whitelisted Peer IP

Cette ligne indique le filtrage qui a permis le whiteliste

 

X-RCPT-TO: <test@desitnataire.fr>

Cette ligne montre le destinataire du message. Ce champ peut ne pas être présent suivant
le serveur de destination.

 

X-UIDL: 659130710

Cette ligne montre l’ID de l’email (interne à ICODIA).

 

X-IcoServerMsgID: fc4804310000fbc4

Cette ligne montre l’ID du serveur d’ICODIA (Interne à ICODIA).

Taux de remplissage de votre boîte email

Préambule :
Sur la gestion des comptes email des packs Icodia, nous vous proposons la possibilité de demander à ce que les utilisateur des adresses emails que vous avez créé reçoivent un message d’information lorsque leur boîte atteint un certain taux de remplissage.

Vous avez reçu un email vous signalant le taux de remplissage de votre boîte email.
Que faire ?

Chaque adresse email crée sur un pack d’hébergement Icodia dispose d’un quota d’espace disque disponible sur nos serveurs prédéfini.
Lorsqu’une boîte email est pleine, les messages qui lui sont envoyés ne peuvent plus être stockés, vous ne pouvez plus recevoir vos emails.

Comment s’assurer que la boîte email ne sature pas ?

Différentes solutions se proposent à vous en fonction de la méthode que vous utilisez pour relever vos emails

A ) Si vous relevez vos emails uniquement via notre webmel (http://www.webmel.com), vous pouvez :

– « Faire du ménage » dans votre boîte en supprimant les emails qui ne vous servent plus, en vidant la corbeille de votre boîte email, en supprimant du dossier « indésirable » les emails qui sont effectivement du spam

– Vous pouvez souscrire une option d’espace disque email supplémentaire pour les boîtes emails de votre hébergement.
Voir notre explicatif : Comment souscrire une option d’espace disque supplémentaire ?

B ) Si vous relevez vos emails via un logiciel de messagerie paramétré en POP :

Lorsque vous relevez vos emails de cette façon, votre logiciel de messagerie se connecte à votre boîte email sur notre serveur
et récupère en local (sur votre machine) une copie de vos emails.

Votre logiciel de messagerie peut ensuite :
– soit laisser une copie des messages sur le serveur pendant un temps donné,
– soit les supprimer du serveur dès la relève de votre courrier effectuée.

Dans cette configuration, vous devez tout d’abord vérifier le comportement de votre logiciel :

– Laisse-t-il une copie des message sur le serveur ?
– Si oui, les supprime-t-il au bout d’un temps donné ?
– Dans ce cas, au bout de combien de temps ?

Si le logiciel laisse une copie des messages sur le serveur sans jamais les supprimer :

Dans ce cas, votre boîte risque effectivement d’arriver à saturation.

– Réglez votre logiciel de messagerie pour qu’il efface la copie des emails qu’il laisse sur le serveur au bout d’un temps donné, ou immédiatement après la relève de votre courrier.
Dans la mesure où vos emails sont récupérés sur votre ordinateur, vous pourrez les lire depuis ce dernier à tout moment. Si besoin, vous pourrez en faire une sauvegarde à partir de votre logiciel de messagerie.

– Si vous souhaitez impérativement conserver constamment l’ensemble des messages sur le serveur (pour en avoir une sauvegarde externalisée par exemple), vous pouvez souscrire une option d’espace disque supplémentaire pour votre boîte email.
Voir notre explicatif : Comment souscrire une option d’espace disque supplémentaire ?

Si le logiciel laisse une copie des messages sur le serveur durant un temps déterminé :

– Si vous trouvez que votre boîte se remplit trop vite, vous pouvez régler la suppression des messages du serveur sur un temps moins important, voire la supprimer.

– Vous pouvez autrement souscrire une option d’espace disque supplémentaire pour votre boîte email.
Voir notre explicatif : Comment souscrire une option d’espace disque supplémentaire ?

C ) Si vous relevez vos emails via un logiciel de messagerie paramétré en IMAP :

Dans ce cas de figure, votre logiciel de messagerie ne relève pas physiquement vos emails sur votre ordinateur, mais vous affiche une image de vos messages qui restent stockés sur le serveur.

Les emails ne sont pas téléchargés par votre logiciel de messagerie, mais affichés.

Vos dossiers de classements des emails se trouvent donc sur notre serveur, par conséquent, classer un email dans un dossier ou un sous dossier en IMAP ne revient pas à vider les emails du serveur.

Comment diminuer le taux d’occupation de votre boîte email dans ce cas ?

– Vous pouvez « faire du ménage » dans votre boîte en supprimant les emails qui ne vous servent plus, en vidant la corbeille de votre boîte email, en supprimant du dossier « indésirable » les emails qui sont effectivement du spam

– Vous pouvez également procéder à une sauvegarde sur votre ordinateur des emails les plus anciens, ceux qui ne vous servent pas au quotidien.

– Vous pouvez enfin souscrire une option d’espace disque email supplémentaire pour les boites mails situées sur votre hébergement
Voir notre explicatif : Comment souscrire une option d’espace disque supplémentaire ?

Comment souscrire une option d’espace email supplémentaire :

Pour ce faire, choisissez l’option qui vous convient à l’adresse :
https://docs.icodia.com/email/option-espace-email
et passez nous votre commande par email à l’adresse support@icodia.com.
Si vous n’êtes qu’un utilisateur de boîte email et non pas le titulaire du pack d’hébergement, contactez ce dernier afin qu’il nous passe la commande.

Webmel : Interface de consultation de vos emails en ligne

1. Connexion

Rendez vous à l’adresse : https://www.webmel.com.

Le site affiche alors la page de connexion, permettant d’authentifier l’utilisateur.

Interface de connexion au webmail d'Icodia
Tapez simplement votre adresse email et le mot de passe fournis par votre administrateur.

2 – L’interface de consultation de vos emails

Avant de commencer :

1 – Si vous utilisiez déjà l’ancien webmel Icodia récupérez vos dossier, votre carnet d’adresse en utilisant notre robot de migration :
http://old.webmel.com/migration

2 – Pensez à aller vous abonner aux dossiers déjà existants de votre adresse email (que vous les ayez créé dans outlook ou dans notre ancien webmail) en vous rendant dans la section Préférences  du menu principal :

Préférences > Dossiers : cochez les dossiers que vous souhaitez synchroniser

Interface de consultation des emails en ligne Icodia

1 – La liste des dossiers

Le menu du côté gauche de l’écran affiche tous les dossiers d’emails de votre compte email.
Vous y trouverez toujours les cinq dossiers suivants :

  • Messages reçus (ou Inbox) (c’est l’endroit où vos nouveaux emails arrivent, par défaut)
  • Brouillons (c’est ici que vos brouillons de messages sont sauvegardés, voir plus loin lors de la composition d’emails)
  • Messages envoyés (les messages que vous envoyez sont stockés ici)
  • Indésirables (pour les messages de spams)
  • Corbeille (pour les messages que vous avez supprimés).

Le dossier de la corbeille est vidé quand vous vous déconnectez.

En plus des cinq dossiers décrits précédemment, vous pouvez voir d’autres dossiers, par exemple ‘Dossier 1’ et ‘Dossier 2’, comme dans la capture d’écran ci-dessus.

Ils ont été crées par vous-même ou votre fournisseur de courrier et peuvent vous aider à organiser vos mails en plusieurs catégories.

Certains de ces dossiers sont affichés en gras et ont un nombre entre parenthèses à leur droite. Cela indique que ces dossiers contiennent des messages non-lu, et le nombre vous indique combien.

Pour ouvrir un dossier, vous devez cliquez une seule fois sur celui-ci.
Sa liste de message va ensuite rapidement apparaitre.

2 – La barre d’action

Cette partie de l’écran contient des icônes qui vous permettent d’effectuer différentes opérations, dépendant de ce qui est affiché dans la partie principale de la fenêtre.

Dans cet exemple, les  icônes ont les fonctions suivantes, de gauche à droite :

  • Actualiser le dossier : Vérifie des nouveaux messages dans le dossier courant
  • Composer : Crée un nouveau message
  • Répondre : Crée un nouveau message en réponse au message actuellement sélectionné, il sera adressé à l’expéditeur du message sélectionné seulement.
  • Répondre à tous : Similaire à Répondre, mais le message ne sera pas seulement adressé à l’expéditeur, mais aussi aux destinataires. Cela prend son sens si le message a été envoyé à un groupe de personnes et vous voulez que tous reçoivent votre réponse.
  • Transférer le message : Transmet le message sélectionné à une autre personne.
  • Supprimer : Supprime le(s) message(s) sélectionné(s) c’est-à-dire le(s) déplace dans la corbeille.
  • Marquer : Cette commande vous permet de marquer le message afin de l’identifier rapidement dans la liste des emails, vous pouvez le marquer comme lu, comme non lu, comme suivi ou comme non suivi.
  • Plus : Cette icône vous donne accès à des commandes supplémentaires : imprimer le message, le télécharger, l’éditer, etc

3 – La liste des emails

Cette partie de l’écran affiche la liste de tous les messages contenus dans un dossier.

Pour afficher un message, vous pouvez simplement double-cliquer dessus.

Vous pouvez aussi sélectionner un message en cliquant dessus une fois et choisir une action en utilisant les boutons de la barre d’action, comme par exemple Répondre.

Vous pouvez sélectionner plus d’un message en tenant appuyée la touche Ctrl et en cliquant sur les messages à sélectionner.

Pour sélectionner une suite de messages, sélectionnez le premier message, maintenez appuyée la touche Shift et cliquez ensuite sur le dernier message que vous voulez sélectionner.

Enfin, vous pouvez aussi faire du glisser-déposer des messages vers un autre dossier :  sélectionnez simplement les messages et faites les glisser sur un dossier de la liste des messages en gardant appuyé le bouton gauche de la souris.

Cela permet de supprimer des messages par autre moyen: Faites-les simplement glisser vers le dossier Corbeille

Certains messages sont affichés en gras et avec un symbole d’étoile à leur gauche. Il s’agit des messages que vous n’avez pas encore lu.

Un message accompagné d’une petite icône de trombone à sa droite contient un fichier attaché, par exemple un document PDF ou une photo.

4 – Le volet de visualisation de vos emails

Comme son nom l’indique, il vous permet de lire le contenu de vos messages

5 – Le menu principal

Ce menu vous permet d’accéder à vos emails (icône Courriel), mais également à votre carnet d’adresses, à votre calendrier, que vous pourrez consulter ainsi facilement depuis n’importe quel ordinateur

Le bouton des préférences vous donne accès à quelques options qui vous permettent de personnaliser votre webmel en fonction de vos besoins.

Enfin, le bouton de déconnexion vous permet de mettre fin à votre session.

Pensez à vous déconnecter après avoir utilisé le webmel afin d’être sur qu’un autre utilisateur de l’ordinateur ne pourra accéder à vos emails.

Configuration de son compte email dans Windows Live Mail 2011

Lancez le programme Windows Live Mail

Étape 1 : Ouverture de l’assistant de configuration d’un compte

– Cliquez sur l’onglet Comptes

– Cliquez ensuite sur l’icone d’ajout d’une Adresse de messagerie :

=> la fenêtre d’ajout d’un compte de messagerie s’ouvre alors.

Étape 2 : Saisie de l’adresse email et choix du paramétrage manuel des serveurs

– Dans cette fenêtre, entrez les informations générales :

1 – Adresse de messagerie :

Indiquez l’adresse de messagerie que vous avez crée depuis votre IcoAdmin.
Cela peut être : « moi@mondomaine.com », « contact@mondomaine.com » etc…

2 – Mot de passe :

Entrez le mot de passe de votre messagerie et cliquez sur Mémorisez ce mot de passe
Vous avez perdu votre mot de passe ? Retrouvez le sur votre IcoAdmin

3 – Nom d’affichage pour vos messages envoyés :

Indiquez votre nom, ou un libellé pour votre boîte email.
C’est ce nom ou ce libellé qui apparaîtra pour vos destinataires.
cela peut être « Nom Prénom » mais aussi « Sté Untel – Service compta » ou autres …

4 – Cochez la case « Configurer manuellement les paramètres du serveur ».
5 – Validez en cliquant sur « Suivant »

Étape 3 : Configuration des serveurs d’envoi et de réception

Colonne de gauche – Informations sur le serveur entrant :

1 – Choisissez le type de compte que vous souhaitez utiliser :

Généralement, les utilisateurs préfèrent le POP pour ne pas saturer le serveur et donc éviter de bloquer le compte email, mais vous pouvez choisir le protocole IMAP.

2 – Serveur de courrier entrant :

Munissez-vous de la feuille de paramètres de votre compte , elle vous a été transmise lors de votre abonnement. Vous y trouverez les adresses de serveurs entrants POP ou IMAP.

Ils sont de forme : pop.mondomaine.com ou imap.mondomaine.com

3 – Nom de connexion

Entrez votre adresse email complète

Colonne de droite – Informations sur le serveur sortant :

4 – Adresse du serveur :

Si votre abonnement chez Icodia comprend des services SMTP :

Si vous disposez d’un abonnement incluant la gestion de l’envoi d’email (SMTP), retrouvez le nom de votre serveur sortant dans la feuille de paramètres de votre compte.

Si votre abonnement chez Icodia ne comprend pas de services SMTP :

Si vous ne disposez pas de ce service, entrez le nom de serveur sortant fourni par votre fournisseur d’accès internet (orange, sfr, free …)

5 – Port :

Si votre abonnement chez Icodia comprend des services SMTP, utilisez le port 587;

Sinon, reportez vous aux instructions fournies par votre fournisseur d’accès internet.

5 – Authentification requise :

Si votre abonnement chez Icodia comprend des services SMTP, cochez cette case

Sinon, reportez vous aux instructions fournies par votre fournisseur d’accès internet.

5 – Validez en cliquant sur « Suivant »

Étape 4 : Validation de la création

La fenêtre vous affiche un message vous indiquant que votre compte de messagerie a été ajouté, validez en cliquant sur « Terminer »

Votre nouvelle adresse apparaît dans votre interface :

Étape 5 : Saisie des identifiants SMTP

Si votre abonnement chez Icodia comprend des services SMTP :

– Cliquez sur Message éléctronique pour envoyer un email de test.

– Rédigez l’email de test, puis cliquez sur envoyer

– Si le logiciel ne vous demande pas automatiquement d’ouvrir une session d’envoi, cliquez sur envoyer /recevoir

– Une demande d’ouverture de session s’ouvre alors :

Munissez vous de votre feuille de paramètres et entrez :

– votre nom d’utilisateur SMTP

– votre mot de passe

– cochez la case « Mémoriser le mot de passe

Vous pouvez désormais utiliser votre boîte email.

Votre abonnement ne comprend pas de service SMTP et vous souhaiteriez en bénéficier pour pouvoir envoyer des emails de n’importe où sans avoir à modifier votre configuration de logiciel de messagerie de votre ordinateur portable ?

Votre FAI vous permet d’envoyer des emails de 10 Mo, généralement, mais cela ne vous est pas suffisant, vous souhaitez pouvoir envoyer des emails faisant jusqu’à 600 Mo ?

Vous souhaitez utiliser un service d’envoi d’email sécurisé et efficace ?

Icodia peut vous proposer ce service pour l’ensemble des adresses email rattachées à votre nom de domaine pour 30€ HT/an, n’hésitez pas à nous contacter.

En savoir plus

Reception d’emails en double ou en triple lorsque vous synchronisez votre messagerie

Quelques clients nous contactent parfois pour nous signaler qu’ils reçoivent des emails en double ou en triple dans leur logiciel de messagerie.

Cela n’est pas un souci dû à notre plateforme, pour le vérifier, il vous suffit de vous connecter sur notre webmail, d’interroger votre boîte et vous constaterez que vos emails ne sont présents qu’en un seul exemplaire.

Si ce n’était pas le cas, n’hésitez pas à contacter le support.

Mais alors d’où provient votre problème ? Voici quelques éléments d’explications possibles :

1. Le cas le plus commun:

le client de messagerie est configuré pour relever toutes les minutes (imap ou pop) mais finalement en 1 minute, une session n’a pas assez de temps pour s’ouvrir et se fermer (c’est un rapport entre nombre de messages, vitesse de la machine cliente, débit du lien Internet client, temps de traitement du client de messagerie, etc.).

Pour résoudre ce souci :

delaiserveurmail

dans Outlook 2010 et 2007
  • Dans le menu Fichier (Outlook 2010) ou Outils (Outlook 2007) cliquez sur Paramètres du compte
  • Sélectionnez votre compte de messagerie et cliquez sur Modifier (juste au dessus du tableau)
  • Une fenêtre s’ouvre, en bas et à droite du bloc, cliquez sur Paramètres Supplémentaires
  • Cliquez sur l’onglet Options  Avancées
  • Augmentez le paramètre Délais du serveur au maximum, cela n’a pas d’incidence avec les liens Internet moderne
dans Outlook 2003 et 2002 :
  • Dans le menu Outils, cliquez sur Comptes de messagerie
  • Cliquez sur Afficher ou modifier les comptes de messagerie existants, puis sur Suivant
  • Sélectionnez votre compte en cliquant dessus, puis cliquez sur Modifier
  • Une fenêtre s’ouvre, en bas et à droite du bloc, cliquez sur Paramètres Supplémentaires
  • Cliquez sur l’onglet Options  Avancées
  • Augmentez le paramètre Délais du serveur au maximum, cela n’a pas d’incidence avec les liens Internet moderne
dans Outlook Express 5.x et 6.0
  • Dans le menu Outils, cliquez sur Comptes
  • Cliquez sur l’onglet Courrier
  • Sélectionnez votre compte en cliquant dessus, puis cliquez sur Propriétés
  • Cliquez sur l’onglet Options  Avancées
  • Augmentez un peu le paramètre Délais du serveur. Augmentez le paramètre Délais du serveur au maximum, cela n’a pas d’incidence avec les liens Internet moderne
dans Thunderbird :
  • Rendez-vous dans le menu Outils, et sélectionnez paramètres des comptes
  • Dans les réglages Paramètres serveur de votre adresse email, augmentez le paramètre Délais du serveur afin de laisser au logiciel plus de temps pour synchroniser votre boîte sans dysfonctionnement.
Vous pouvez également :

– Configurer le client de messagerie pour ne relever que toutes les 15mn.

Plutôt 25 à 30 minutes si le client de messagerie laisse les messages sur le serveur (c’est la recommandation développeur sur Outlook 2010).

Comme l’explique l’un des responsables Outlook sur Microsoft Technet, la messagerie (email) n’est pas de la messagerie instantanée.
Les utilisateurs ont pris l’habitude, ou veulent recevoir de plus en plus rapidement leurs emails, mais c’est une erreur, et surtout le protocole n’est pas fait pour.

2. concernant Outlook plus précisément :

si un souci de connexion sur le lien Internet client intervient pendant une session de téléchargement de message assez longue, Outlook peut reprendre ensuite la session à zéro, et re-télécharger un message déjà présent.

Également, un fichier PST (fichier qui stocke vos messages emails) important et difficile à traiter par la machine utilisateur peut amener Outlook a couper la session car il ne peut pas dans ce cas déplacer suffisamment rapidement les anciennes données pour recevoir les nouvelles. Dans ce cas, il faut défragmenter le fichier PST, ou encore créer plusieurs PST suivant les dossiers email, ou encore archiver vers un PST qui est finalement moins sollicité.

3. pop3 seulement :

un autre programme, ou un autre client de messagerie (ou une connexion en webmel) télécharge en même temps sur le même compte.

Dans ce cas, des doublons peuvent apparaitre si le client a coché « laisser les messages sur le serveur » et qu’une session (indiquant quels messages ou non sont sur le serveur et sur le client de messagerie) est écrasée par la session d’un autre client de messagerie. Dans ce cas, il vaut mieux utiliser plusieurs comptes POP3, ou utiliser IMAP, ou ne pas relever les messages trop souvent, ou encore accepter de pouvoir recevoir des doublons (!).

4. imap4 seulement :

des messages peuvent se dédoubler, ou une session de déplacement de dossiers peut se stopper et créer des doublons :

il faut savoir que le plupart  des clients IMAP (Outlook, Thunderbird, etc.) n’utilisent pas la fonction « déplacer » IMAP, mais fait une copie, puis une suppression, en passant par le lien Internet et le client de messagerie de l’utilisateur.

Si ce client rencontre un problème (crash), que le lien Internet timeout, que l’utilisateur ferme, modifie son client de messagerie pendant une opération de ce type, cela peut créer des soucis de doublons, etc.

A titre d’exemple, il faut quand même savoir qu’avec un lien ADSL moyen, disposant donc de maxi 900 kb/s en voie montante, il faut environ 3 à 4 heures pour déplacer un dossier imap de 500 Mo (téléchargement des message du dossier A depuis le serveur vers le client de messagerie, suppression des messages du dossier A sur le serveur, envoi vers le dossier B sur le serveur depuis le dossier A du client de messagerie, puis synchronisation du client de messagerie avec le dossier B du serveur), et ceci si le lien Internet n’est pas utilisé en parallèle pour autre chose.

Tous ces phénomènes ne sont pas liés à notre plateforme mais peuvent arriver avec n’importe quel service de messagerie. Néanmoins, notre service POP permet de se connecter (contrairement à d’autres services ) simultanément sur le même compte POP (afin de ne pas avoir de messagerie bloquant ou message d’erreur en cas de timeout client).

Pour aller plus loin : fonctionnement du système antispam ICODIA

Le système antispam des services emails ICODIA est un système efficace, de conception complexe, alliant de nombreux filtres qui peuvent être communs à la plateforme entière, mais personnalisés pour votre pack.

Vous pouvez effectivement Activer ou désactiver un à un tous les filtres antispams que nous vous proposons, et donc affiner votre filtrage en fonction de vos besoins.

Vous disposez également de filtres Blackliste et Whiteliste que vous pouvez paramétrer selon vos besoins, dont les règles viennent s’ajouter à notre système de filtrage.

Vous trouverez toutes les informations utiles à l’utilisation de notre système dans la rubrique antispam de ce site.

A quoi correspondent ces filtres ?

MAPS RBL : 
Ce filtre analyse les entêtes de chaque email entrant et compare les adresses IP et domaines de l’expéditeur à des bases de données temps réel (RBL) disponibles sur le réseau Internet. Ces bases de données rassemblent l’intégralité des plaintes des différents FAI et utilisateurs. Si l’adresse IP expéditeur, ou le domaine expéditeur, est contenu dans au moins 50% de ces bases, le message est rejeté comme SPAM et mis en quarantaine.

SURBL : 
Ce filtre analyse les entêtes et le contenu de chaque email entrant et compare les noms de domaines trouvés à des bases de données temps réel d’url (SURBL) disponibles sur le réseau Internet. Si le, ou les domaines, sont contenus dans au moins 50% de ces bases, le message est rejeté comme SPAM et mis en quarantaine.

Bayesien V3: 
Ce filtre statistique se base sur l’ensemble de l’activité email de notre plateforme pour créer des filtres actifs différents et créer dynamiquement de nouvelles règles de filtrage. Il tient compte de l’ensemble du message, entête, corps et pièce(s) jointe(s), et calcule en permanence des probabilités sur la possibilité qu’un email soit un spam. Suivant les différents protocoles d’apprentissage, des bases statistiques sont mises à jour afin de créer un score plus ou moins important. Ce score permet ensuite, suivant votre réglage, de passer le message en SPAM ou pas. Plus le score est important, plus le message est considéré comme SPAM par les différentes règles. Il existe 7 niveaux de filtrage: plus le niveau est bas, plus le filtre est agressif, car il passe en spam plus facilement des email avec un faible score. Le niveau par défaut est 7.5, il correspond à un réglage moyen de filtrage statistique, équilibré pour limiter les faux positifs. Chaque email contient une entête spéciale, nommé « X-Ico-Bay », qui permet de vérifier le score total du filtrage, et d’affiner votre réglage au besoin. La nouvelle version dispose de plus de 500 algorithmes différents de calcul, afin d’affiner le plus possible le résultat. Plus le filtre apprend, plus il est efficace. Ce filtre est l’un des plus complexes, mais également l’un des plus performants.

Mots clés : 
Ce filtre analyse le contenu des entêtes et du corps de chaque email et le compare à une base de mots clés actifs et complexes (RegEx). Cette base de mots clés est en permanence mise à jour par la plateforme technique, suivant les comportements, les spams envoyés sur des emails espions, etc. Si le contenu de l’email est reconnu par ces mots clés, le message est rejeté comme SPAM et mis en quarantaine.

SPF : 
Le filtre SPF (Sender Policy Framework) permet, pour les FAI et Opérateurs supportant la norme, de paramétrer la zone DNS d’un nom de domaine avec des clés de certification SPF permettant d’authentifier l’expéditeur d’un email (que l’expéditeur est bien celui annoncé, ce qui évite le spoof email). Cette technologie commence à faire son apparition mais n’est pas encore supportée par énormément d’opérateurs.

Pot de miel : 
Nous avons des emails cachés et des relais particuliers qui sont inscrits sur la plupart des listes de spammers. Cette technologie permet d’enregistrer les adresses IP de ces spammers, et de les refuser temporairement si un envoi en masse est effectué vers nos serveurs de messagerie.

OCR / Checksum image : 
Ce filtre effectue un OCR (reconnaissance de caractères à partir d’une image bitmap) et un checksum temps réel sur les images contenues dans le code d’un email html. Si le résultat du checksum, ou le résultat de l’OCR, donne un contenu texte comportant des mots clés reconnus, le message est rejeté comme SPAM et mis en quarantaine.

Reverse DNS : 
Ce filtre met en quarantaine tout email envoyé par une adresse ip ne disposant pas d’un reverse DNS. Il faut savoir que dans la norme SMTP (RFC 821, RFC1912, etc) tout expéditeur doit avoir une adresse ip nommée (exemple : 46.31.192.31 dispose d’un reverse DNS nommé « robots.icodia.com »). Le reverse DNS permet donc d’identifier une adresse ip et des serveurs DNS délégataires.
Attention : Certains FAI (fournisseurs d’accès) ont fréquemment des problèmes de serveurs DNS; à cause de ces plantages, certains emails, qui ne sont pas des spams, peuvent être considérés comme tels.

Invalide MX : 
Ce filtre met en quarantaine tout email envoyé par une adresse ip du relai SMTP de l’expéditeur ne disposant pas de serveur MX. Un (ou plusieurs) serveur MX est utilisé pour acheminer les emails. Si l’adresse ip du relai SMTP de l’expéditeur n’a pas de serveur MX, c’est qu’il est impossible de lui répondre. Certains expéditeurs ne disposent pas d’entrée dns « MX », mais directement d’une entrée dns « A », ce qui n’est pas valide dans la norme, mais fonctionnel.

Checksum email : 
Un checksum sur 160 bits est calculé sur chaque email entrant, et stocké en mémoire. Ce filtre met en quarantaine tout email identique (même entête, même contenu de message) envoyé au même moment à des dizaines de destinataires de notre plateforme. C’est un filtre assez puissant et efficace, car il fonctionne sur une statistique de tout message non sollicité : le nombre.

Blacklist IP : 
L’adresse IP de chaque email entrant est répertoriée dans une base de données, lorsque cet email est manuellement détecté comme spam. Cette base est partagée avec de nombreux organismes officiels d’Internet. Ce filtre met en quarantaine tout email ayant un même contenu et une même adresse IP d’origine, répertoriée dans cette base.

Filtre cyrillique :
Tout email contenant des caractères cyrilliques (alphabet Russe, url, etc.) sera détecté comme spam et mis en quarantaine.

Filtre sinogrammes :
Tout email contenant des sinogrammes (caractères asiatiques) sera détecté comme spam et mis en quarantaine.

Expéditeur non renseigné : 
Tout email entrant n’ayant pas d’expéditeur sera refusé et mis en quarantaine.

Plainte IP : 
Un service d’analyse d’Icodia reçoit des plaintes de différents destinataires de spams. Ces spams sont analysés puis retracés. Enfin, après prise de décision, liée au nombre de plaintes, type de spams, etc. le, ou les adresses IP sources incriminées sont blacklistées. Tout email dont l’adresse IP source figure dans cette liste est mis en quarantaine. Note : dans certains cas, certaines adresses IP peuvent être supprimées de cette liste si le souci de spam source est réglé.

Filtre Helo/reverse :
Ce filtre vérifie la conformité de l’entête email « helo » et du reverse annoncé de l’adresse IP de l’émetteur, conformément à la RFC-2821/RFC-821 Section 3.5 (norme messagerie).

Filtre antispam (et antivirus) via hachage des pièces jointes :
Ce filtre analyse toutes les pièces jointes de la plateforme de messagerie, afin de compiler des statistiques et de créer des empreintes d’apprentissage. Ces empreintes sont gérées dans une base de données complexe, permettant notamment de bloquer des spams (et certains virus) de manière préemptive. /!\ En cas de désactivation, il faut une politique de sécurité optimale sur vos logiciels (mises à jour, utilisateur non administrateur de la machine), et logiciels de messagerie afin de limiter tout risque.

Même expéditeur et destinataire :
Tout email entrant ayant le même expéditeur et le même destinataire sera refusé et mis en quarantaine.

Taguer le sujet « SPAM: » et délivrer les emails au destinataire : 
Par défaut, tous les emails traités comme SPAM sont stockés en quarantaine (cette quarantaine peut être gérée depuis le menu ‘statistiques globales des boîtes etc.’). Ce module permet de ne plus stocker les messages en quarantaine, et des les envoyer directement au destinataire, en y ajoutant le mot « SPAM: » au début du sujet de chaque email, permettant ensuite de construire des règles de tri de messages dans votre client de messagerie.

Stocker les messages indésirables dans le dossier « Junk » (spam) du destinataire :
Tous les emails traités comme SPAM seront stockés dans un sous dossier de chaque boîte, nommé « Junk » (« Poubelle »), vous permettant de facilement faire du tri dans ces messages.
Ce dossier est ensuite consultable et gérable depuis le Webmel (https://www.webmel.com) et depuis un client de messagerie, si la boîte est configurée en IMAP.
Cette option rend donc autonome chaque boîte de votre hébergement sur la consultation et la gestion de ces messages indésirables.
Par contre, l’espace libre de stockage de chaque boîte pourra être saturé, si de nombreux spams existent sans nettoyage.
Note : cette fonctionnalité ne s’activera pas vers les replications, afin d’éviter que nos serveurs de messagerie soient listés comme des serveurs de spams sur certaines bases RBL (par exemple) : en effet, si nous relayons de nombreux spams, ce sont nos serveurs qui risquent le blacklistage.

Nettoyer les messages du dossier « Junk » (spam) ayant plus de XX jours :
Cette option permet, comme son nom l’indique, de nettoyer automatiquement tous les messages contenus dans le dossier « Junk » (spam) datés de plus de XX jours.

Recevoir un message sur sa boîte lorsque le quota >XX% : 
Lorsque le stockage d’une boite arrive au pourcentage configuré, un message est envoyé sur cette boite (depuis support@icodia.com) lui indiquant que sa boite est bientôt pleine, et lui donnant des pistes de nettoyage de sa boite.
Il n’est envoyé qu’un message unique par tranche de 24h.

Option IcoSMTP : ajouter automatiquement chaque destinataire à la whiteliste :Si vous disposez d’un IcoPack avec option SMTP, ou d’une option IcoSMTP à part, cocher cette option permet d’ajouter automatiquement dans votre whiteliste tous les destinataires à qui vous envoyez des messages via l’option SMTP d’Icodia. Seuls les destinataires sans NDR (notification de rejet) seront ajoutés.

Les destinataires en « @votredomaine.fr » ne seront jamais ajoutés, afin d’éviter de faciliter la réception de spams en provenance du même domaine expéditeur/destinataire. Cette pratique de spams est courante, et un champ expéditeur peut être falsifié simplement.

Informer l’expéditeur lorsque son message est mis en quarantaine :
Par défaut, lorsque les messages sont stockés dans la quarantaine, notre plateforme envoi un message à chaque expéditeur dont les emails sont traités comme SPAM (et stockés en quarantaine). Ce message permet à chaque expéditeur de valider automatiquement les messages en quarantaine, et de s’ajouter en whisteliste. Vous pouvez décocher cette option si vous ne souhaitez pas que vos expéditeurs soient informés.
Attention : Dans le cas du filtrage SPF, il n’y aura pas d’email envoyé, puisque le système considère que la zone DNS SPF est conforme.

Ne pas ajouter l’expéditeur en « whiteliste » lorsqu’il se valide (via code html) : 
Lorsqu’un email d’un expéditeur est mis en quarantaine SPAM, cet expéditeur reçoit un email du système antispam, contenant un lien html vers une page sécurisée. Cette page permet à l’expéditeur de valider un code (captcha), prouvant qu’il est bien l’auteur de l’email. Lorsque l’expéditeur valide ce code, son message est automatiquement délivré dans la boite du destinataire, et l’expéditeur est automatiquement ajouté en « whisteliste » du nom de domaine destinataire. Cochez cette option si vous ne voulez pas ajouter automatiquement l’expéditeur en « whisteliste ».

Pas de notification si l’expéditeur est @votredomaine.fr : 
Lorsqu’un email d’un expéditeur est mis en quarantaine SPAM, cet expéditeur reçoit un email du système antispam, contenant un lien html vers une page sécurisée. Cette page permet à l’expéditeur de valider un code (captcha), prouvant qu’il est bien l’auteur de l’email. Cochez cette option si vous ne souhaitez pas envoyer de notification lorsque l’expéditeur fait partie du nom de domaine destinataire (votredomaine.fr) .

Traiter le champ « From » du contenu de l’email avec la whiteliste : 
Dans le protocole d’envoi d’email, il existe plusieurs étapes lorsqu’un serveur de messagerie relai un email vers un autre serveur. Le contenu complet de l’email est envoyé après une série de commandes, notamment la commande « MAIL FROM », indiquant au serveur destinataire l’expéditeur du message, et la commande « RCPT TO », indiquant le destinataire de ce message.
Parfois, l’expéditeur « MAIL FROM » est différent du champ « From » du contenu complet de l’email (pour diverses raisons : emaileur, configuration serveur défaillante, fonctionnement d’un applicatif d’envoi, etc.).
Cette option permet d’utiliser votre whiteliste également pour ce champ « From », en analysant les entêtes de l’email complet. Cette option est cochée par défaut.
Note : Dans l’entête d’un email reçu sur notre plateforme, l’entête « X-Error-Return-Path » indique la valeur de la commande « MAIL FROM ».
En cas de whiteliste par le champ « From », la raison du whiteliste est indiqué par l’entête : « Whitelisted EMail Address From (NRP) »

Il est important de noter qu’aucun email détecté comme SPAM par nos filtres n’est rejeté silencieusement :
– En mode « dossier Junk », les messages détectés comme spam sont automatiquement classés dans le dossier « Junk », accessible en IMAP, ou via Webmel.

– En mode « tag spam », tous les messages détectés comme spam sont taggés « SPAM: » au niveau du sujet de l’email, et arrivent ensuite dans la boite de reception.

– Avec le dernier mode (si « Junk » ou « tagspam » n’est pas actif) un message est envoyé à l’expéditeur (si l’expéditeur est valide), l’invitant à valider son adresse email manuellement par un processus sécurisé via site Web (les spams sont envoyés majoritairement par des robots qui ne valident pas automatiquement les emails). Tout email rejeté comme SPAM est stocké en quarantaine et automatiquement supprimé au bout de 30 jours. Vous pouvez consulter cette quarantaine devant chaque adresse email, depuis la rubrique « statistiques globales des boîtes, etc. » de l’IcoAdmin.

Filtre plainte expéditeur « Plainte(s) Exp. » :
Ce filtre n’est pas désactivable, sauf en cas de désactivation complète du système antispam.
En cas de faux positif, par exemple, il est possible de mettre l’expéditeur (ou le domaine) en « whiteliste », qui sera prioritaire sur ce filtre.
Ce filtre utilise une liste d’expéditeurs et de domaines reconnus, via plainte ou liste provenant d’organismes officiels (exemple ANSSI), comme relayant du spam ou des messages frauduleux.

Mais dans quel ordre procédons-nous au filtrage ?

Lorsqu’un email arrive sur nos serveurs :

• Antivirus 3 bases
•  Filtre blackliste IP – IP blacklistées en cache temporaire
• Greylisting (option non disponible pour le moment)
⇒  IP whitelistées
• Filtre SPF
⇒ Adresses email expéditeurs en whiteliste
⇒ Adresses email en auto whiteliste (pondération liées aux validations manuelles)
• Adresses IP blacklistées
• Adresses email blacklistées
• Filtre Reverse DNS
• Filtre Expéditeur non renseigné
• Filtre Même expéditeur et destinataire
• Filtre Pot de miel
• Filtre Plainte IP
• Filtre Invalide MX
• Filtre MAPSRBL
•   Filtre email vide
⇒ Filtrage exception mots clés et logique (réservé Icodia)
• Filtre mots clés
• Filtres logique algo (regex)
• Filtre OCR
• Filtre Checksum email
• Filtre SURBL
• Antivirus 2 bases
• Antivirus hypercube ICODIA
• Filtre de sécurité via hachage des pièces jointes
• Filtre Bayesien V3
• Filtre Spamassasin
• Filtre Cyrillique
• Filtre Sinogrammes
• Filtre Helo
• Tag différents scores de filtrage
• Analyse des entêtes malformées
• Aiguillage sur le bon mode (boite, alias, redirection, etc)
• Stockage sur cluster email local ou serveur(s) distant(s).

Configurer son compte email dans Outlook 2010

Configuration automatisée de votre boîte email dans Outlook 2010

 

Lancez le programme Outlook 2010.

Étape 1 : Ouverture de l’assistant de configuration d’Outlook

Par défaut, le programme s’ouvre sur l’onglet « Accueil »,
– pour accéder à l’outil de configuration de votre compte, cliquez sur l’onglet « Fichier » :

L’onglet « Fichier est maintenant ouvert, par défaut dans la rubrique Informations,

– cliquez alors sur « Ajouter un compte » :

 

Étape 2 : Configuration de compte automatique

configauto-outlook10-1

1 – Dans la fenêtre qui s’ouvre, selectionnez le premier choix : « Compte de messagerie »

2 – Dans les champs appropriés, saisissez:
– votre nom et / ou celui de votre société
– votre adresse email complète
– votre mot de passe

3 – Validez en cliquant sur Suivant

 

La fenêtre suivante s’affiche alors :

configauto-outlook10-2

1 – cochez la case « Ne plus me poser la question à propos de ce site web« 

2- et validez en cliquant sur « Autoriser« 

Étape facultative : Si vous disposez d’une option IcoSMTP :

Si vous avez souscrit chez Icodia une option IcoSMTP pour l’envoi de vos emails, cette dernière sera détectée et votre logiciel vous demandera confirmation de votre mot de passe :

configauto-outlook10-3

1 – La fenêtre affiche un mot de passe par défaut : remplacez-le par celui qui vous a été fourni lors de votre souscription à votre pack ou à votre option IcoSMTP

2 – Cochez la case « Enregistrer ce mot de passe dans votre liste de mots de passe« 

3 – Validez en cliquant sur « OK« 

Étape 3  : Finalisation

La fenêtre des tests apparaît maintenant :

configauto-outlook10-4

Cliquez sur « Terminer » pour valider votre configuration

Votre compte apparaît alors dans Outlook sous le nom que vous lui avez choisi :

– Vous pouvez en afficher le contenu par un simple clic sur la flèche à gauche :

Ce qui déroule l’arborescence du compte :

La configuration est terminée 🙂

 

 

Configuration manuelle de votre boîte email dans Outlook 2010

Lancez le programme Outlook 2010.

Étape 1 : Ouverture de l’assistant de configuration d’Outlook

Par défaut, le programme s’ouvre sur l’onglet « Accueil »,
– pour accéder à l’outil de configuration de votre compte, cliquez sur l’onglet « Fichier » :

L’onglet « Fichier est maintenant ouvert, par défaut dans la rubrique Informations,

– cliquez alors sur « Ajouter un compte » :

Étape 2 : Choix de la configuration manuelle et du service

La fenêtre d’ajout d’un nouveau compte s’ouvre alors, vous proposant 3 options,

– choisissez la dernière :
« Configurer manuellement les paramètres du serveur ou les types de serveurs supplémentaires ».

– Puis cliquez sur « Suivant > ».

– Dans l’écran suivant, choisissez le service qui vous interresse, en l’occurence :
« Messagerie Internet« 

– Puis cliquez sur « Suivant > ».

Étape 3 : Saisie des paramètres généraux

La fenêtre des Paramètres de messagerie internet s’affiche.

Comment la remplir ?

1 – Votre nom :

Indiquez votre nom, ou un libellé pour votre boîte email.
C’est ce nom ou ce libellé qui apparaîtra pour vos destinataires.
cela peut être « Nom Prénom » mais aussi « Sté Untel – Service compta » ou autres …

2 – Adresse de messagerie :

Indiquez l’adresse de messagerie que vous avez crée depuis votre IcoAdmin.
Cela peut être : « moi@mondomaine.com », « contact@mondomaine.com » etc…

3 – Choisissez le type de compte que vous souhaitez utiliser :

Généralement, les utilisateurs préfèrent le POP pour ne pas saturer le serveur et donc éviter de bloquer le compte email, mais vous pouvez choisir le protocole IMAP.

4 – Serveur de courrier entrant :

Munissez-vous de la feuille de paramètres de votre compte , elle vous a été transmise lors de votre abonnement. Vous y trouverez les adresses de serveurs entrants POP ou IMAP.
Ils sont de forme : pop.mondomaine.com ou imap.mondomaine.com

5 – Serveur de courrier sortant :

Si vous disposez d’un abonnement incluant la gestion de l’envoi d’email (SMTP), retrouvez le nom de votre serveur sortant dans la feuille de paramètres de votre compte.
Si vous ne disposez pas de ce service, entrez le nom de serveur sortant fourni par votre fournisseur d’accès internet (orange, sfr, free …)

6 – Nom d’utilisateur :

Entrez votre adresse email complète

7 – Mot de passe :

Entrez le mot de passe de votre messagerie.
Vous avez perdu votre mot de passe ? Retrouvez le sur votre IcoAdmin

8 – Mémoriser le mot de passe :

Pour plus de confort d’utilisation, vous pouvez cocher cette case, cela vous évitera de devoir le re-saisir à chaque fois que vous souhaiterez synchroniser la boîte aux lettres.

Étape 4 : Saisie des paramètres supplémentaires

Cette étape dépend du service d’envoi de mail que vous utilisez.

– Si vous bénéficiez du service SMTP Icodia (inclus dans certains packs ou disponibles séparément), cliquez sur le bouton « Paramètres supplémentaires » pour régler l’identification du serveur d’envoi.

– Une fenêtre s’ouvre, cliquez sur l’onglet « Serveur sortant« 

– Saisissez alors les paramètres SMTP indiqués dans la feuille de paramètres de votre compte dans la partie :
« Paramètres de configuration du serveur SMTP sécurisé« 

– Cliquez ensuite sur l’onglet « Options Avancées »

– Modifiez le numéro du port de votre serveur de courrier sortant :

– Validez ces modifications en cliquant sur « OK » en bas de la fenêtre.

– Dans la fenêtre des paramètres généraux, validez vos paramétrages en cliquant sur « Suivant > ».

Étape 5 : Tests

La fenêtre de test des paramètres de votre compte s’ouvre et vérifie le bon fonctionnement de votre compte en envoi et en réception.

Les tests ne sont pas concluants ? Vérifiez votre paramétrage.

Les tests sont réussis ? Fermez la fenêtre. L’écran de l’assistant vous propose alors d’ajouter un autre compte ou de Terminer.

Étape 6 : À vous de jouer !

Votre compte apparaît alors dans Outlook sous le nom que vous lui avez choisi :

– Vous pouvez en afficher le contenu par un simple clic sur la flèche à gauche :

Ce qui déroule l’arborescence du compte :

La configuration est terminée 🙂

En savoir plus



IcoAdmin : Verrouiller un compte email

Généralités :

Menu_IcoAdmin : Statistiques globales des POP, alias, réplications

La messagerie est un élément sensible dans le fonctionnement d’une société et dans de nombreux cas, certaines données stockées sur des boîtes email doivent rester confidentielles.

Par défaut, seul l’administrateur de l’hébergement dispose des identifiants pour accéder à l’IcoAdmin mais il peut arriver que cet administrateur délègue des droits à un ou des utilisateur(s) supplémentaire(s).

L’IcoAdmin a été conçue pour vous laisser le plus possible de libertés et c’est dans cette optique nous avons prévu une gestion « multi-utilisateur » de votre interface.

L’administrateur de l’hébergement peut attribuer des droits spécifiques à des utilisateurs supplémentaire qu’il peut créer. Il se décharge ainsi de certaines attributions.

Afin de protéger les données échangées sur vos comptes email, l’administrateur peut donc décider d’interdire l’accès à certains comptes email aux utilisateurs supplémentaires de l’IcoAdmin.

Mise en place d’un verrou sur un compte email :

  • Connectez-vous sur votre interface d’administration IcoAdmin à l’adresse indiquée sur votre feuille de paramètres. Pour vous identifier, utiliser l’identifiant et le mot de passe indiqués.
  • Cliquez ensuite sur l’icône du menu “Statistiques globales des POP, alias, réplications » :  Menu_IcoAdmin : Statistiques globales des POP, alias, réplications

IcoAdmin : Statistiques globales des POP, alias, réplications

  • Dans la première colonne du tableau symbolisée par un cadenas, vous trouverez des cases à cocher. Pour verrouiller un compte email cochez la case située devant le compte email à verrouiller (vous pouvez verrouiller autant de comptes que vous le souhaitez).
  • Une fois les comptes à verrouiller « cochés », cliquez sur « Valider » pour verrouiller le compte.

–> Les comptes verrouillés ne sont inaccessibles aux utilisateurs supplémentaires que si l’administrateur de l’hébergement à sélectionné « bloquer l’accès aux boîtes verrouillées » en créant les comptes

Configurer Windows Live Mail 2009

Généralités :

windows-live-mail-logo

Icodia vous donne la possibilité de mettre en place un SMTP (SSL) sécurisé (inclus dans certains Packs ou en option), n’hésitez pas à l’utiliser pour envoyer vos email !
Cet outil protègera le contenu de vos emails en encryptant les données envoyées.

Pour configurer votre IcoSMTP vous aurez besoin de vos paramètres de connexion :

exemple de paramètres SMTP :

Configurer_SMTP

Configurer Windows Live Mail 2009

  • Lancez Windows Live Mail 2009.

Configurer_Windows Live Mail 2009_SMTP : Ecran 1

  • Cliquez sur « Propriété »

Configurer_Windows Live Mail 2009_SMTP : Ecran 2

  • Cochez la case « Mon serveur requiert une authentification »
  • Cliquez sur « Paramètres… »

Configurer_Windows Live Mail 2009_SMTP : Ecran 3

  • Cochez la case « Ouvrir la session en utilisant »
  • Dans le champ « nom du compte » indiquez  le nom du SMTP mentionné sur votre feuille de paramètres de connexion.
  • Dans le champ « mot de passe » indiquez le mot de passe comme mentionné dans votre feuille de paramètres de connexion.
  • Cochez la case « Mémoriser le mot de passe » ne pas avoir à ressaisir à chaque connexion votre mot de passe SMTP
  • Cliquez sur « OK pour enregistrer  ces modifications.

Configurer_Windows Live Mail 2009_SMTP : Ecran 4

  • Cliquez maintenant sur l’onglet « Avancé »
  • Dans le champ « Courrier sortant (SMTP) » indiquez « 587 »
  • Il est conseillé de décocher la case « Conserver une copie des messages sur le serveur ». En effet une fois que vos messages sont reçus sur votre client de messagerie, ils sont stockés sur votre ordinateur. Les laisser sur le serveur risquerait d’obstruer votre espace.

Configuration : Windows Live Mail 2009

L’installation :

windows-live-mail-logo

Pour télécharger Windows Live Mail 2009, connectez vous à l’adresse :
http://explore.live.com/windows-live-mail-xp

Une fois le logiciel téléchargé, “double cliquez” sur le fichier d’installation et suivez les indications de l’installateur.

Maintenant que le logiciel est installé vous pouvez le lancer.


Configurer_Windows live mail : Ecran 1

  • Cliquez sur « Outil » puis sur « comptes… » .

Configurer_Windows live mail : Ecran 2

  • Cliquez sur « Outil » puis sur « ajouter » .

Configurer_Windows live mail : Ecran 3

  • Sélectionnez « compte de messagerie » puis cliquez sur « suivant »

Configurer_Windows live mail : Ecran 4

  • Dans le champ« Adresse de messagerie« , indiquez votre adresse email complète
  • Dans le champ « Mot de passe », indiquez le mot de passe de votre compte email. Il s’agit du mot de passe qui figure sur l’IcoAdmin.
  • Cochez la case « Mémoriser le mot de passe » (si vous ne le mémorisez pas il faudra le retaper à chaque nouvelle connexion)
  • Dans le champ « Nom d’affichage », indiquez le nom que vous voulez donner à votre compte. S’il s’agit d’une adresse personnelle vous pouvez indiquer votre nom et votre prénom. S’il s’agit d’une adresse liée à une fonction vous pouvez l’appeler par le nom de cette fonction.

ex : « Commercial » pour « commercial@icoadmin.com »

  • Cliquez sur « suivant »


Configurer_Windows live mail : Ecran 5

  • Dans la partie « Information sur le serveur entrant «  :
    • sélectionnez  » POP3  » dans le premier menu déroulant
    • « Serveur entrant » : indiquez le nom de votre serveur mail (POP3) comme indiqué sur votre feuille de paramètres.
    • indiquez  » 110″ pour le port de connexion
    • ne cochez pas la case « Ce serveur nécessite une connexion sécurisée (ssl)
  • Dans la partie  » Information sur le serveur sortant «  :
    • « Serveur sortant » : indiquez le nom du serveur smtp de votre FAI

    Le SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) est un protocole de communications utilisé pour transférer le courrier électronique vers les serveurs de messagerie électronique.
    Chaque fournisseur d’accès met à la disposition de ses clients une adresse pour se connecter à son SMTP. C’est cette adresse SMTP que vous devrez utiliser. En voici quelques un (cette liste n’est pas exhaustive):

    • 9 TELECOM : smtp.neuf.fr
    • AOL : smtp.fr.aol.com
    • CEGETEL : smtp.cegetel.net
    • CLUB INTERNET : mail.club-internet.fr
    • FREE : smtp.free.fr
    • NERIM : smtp.nerim.net
    • ORANGE/WANADOO : smtp.orange.fr
    • indiquez « 25″ pour le port de connexion
    • ne cochez pas la case « Ce serveur nécessite une connexion sécurisée (ssl)
    • ne cochez pas la case « Mon serveur sortant requiert une authentification.

Configurer_Windows live mail : Ecran 6

  • Cliquez sur terminer pour enregistrer votre configuration. Votre compte email est à présent fonctionnel !

IcoAdmin : Redirection multiple

Généralités :

Pour comprendre la redirection multiple il faut comprendre ce qu’est un alias.

La Redirection de type alias : permet de rediriger les messages reçus sur une ou plusieurs adresse(s) liée(s) à votre nom de domaine.

  • A = L’expéditeur
  • B = L’adresse intermédiaire (alias)
  • C² = Les adresses qui recevront les messages

A– écrit à–> B –Ne stocke pas le message qui est redirigé sur–> C

Si vous souhaitez utiliser le même procédé pour rediriger les emails vers des adresses extérieures (exemple  : redirection@webmel.fr, redirection@icoadmin.fr…) à votre nom de domaine il va falloir ajouter une étape : Le forward

La Redirection multiple :

  • A = L’expéditeur
  • B = L’adresse intermédiaire (alias)
  • D² =Des forward vers les adresses externes
  • C² = les adresses qui recevront les messages

A– écrit à–> B –Ne stocke pas le message qui est redirigé sur–> _ne stockent pas le messages qui est renvoyé sur–>C

La mise en place :

Etape 1 : Créer les forward

Pour commencer il va falloir créer 1 forward (peu importe son nom il sera invisible) par adresse email extérieur qui devra recevoir le message : Mise en place des forward

Etape 2 : Créer un alias vers les forward créés

Maintenant vous allez créer un unique alias qui redirigera vers chacun des forward précédemment créé : Mise en place d’un Alias

A ce niveau vous pouvez également rediriger vers des adresses email liées à votre nom de domaine.