Archives de catégorie : Noms de domaine

Paramétrage des zones DNS (ou enregistrements DNS)

 

Qu’est-ce qu’un enregistrement DNS ?

Vous pouvez utiliser votre nom de domaine dans le cadre de différents services :

  • adresses email,
  • un ou plusieurs sites web,
  • un service FTP, etc.

Pour cela, chaque nom de domaine est paramétré pour pointer vers un ou plusieurs serveurs appelés « Serveurs DNS » (Domain name server) qui redirigent les emails ou les requêtes vers votre site, vers le service correspondant.

Schématiquement, le processus de résolution DNS fonctionne ainsi :
(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

resolutiondns

 

Lorsque vous souscrivez un pack d’hébergement incluant un nom de domaine, les enregistrements sont déjà paramétrés.

Mais si vous achetez un nom de domaine seul, ou si vous souhaitez utiliser différents services sur différents types d’hébergements, vous pourrez être amenés à modifier, supprimer ou créer des enregistrements DNS

Vous pouvez ainsi faire pointer chaque service lié à votre nom de domaine vers l’endroit de votre choix :

  • un service d’hébergement mutualisé pour vos emails,
  • un serveur dédié pour votre site,
  • votre serveur dans vos locaux disposant d’une IP fixe pour votre intranet etc…

 

 

Les différents types d’enregistrements DNS

Il existe plusieurs types d’entrées (ou enregistrements) DNS.

En effet, un nom de domaine peut, comme évoqué plus haut, pointer vers différents types de services et de différentes façons.

L’enregistrement A  (IN A) :

Champ d’application :

L’enregistrement DNS de type A permet de relier un nom d’hôte (domaine ou sous-domaine) à l’adresse IP d’un serveur.

Fonctionnement général des enregistrements A :

Vous pouvez faire pointer  :
nomdedomaine.com vers un serveur portant l’IP 46.31.192.222 .xxx
et /ou
www.nomdemonaine.com vers un serveur portant l’IP 46.31.192.222.yyy
et/ou
intranet.mondomaine.com vers un serveur portant l’IP 46.31.192.222 .zzz

=> Cela se traduit ainsi :

nomdedomaine.com A 46.31.192.222 .xxx

www.nomdemonaine.com A 46.31.192.222 .yyy

intranet.mondomaine.com A 46.31.192.222 .zzz

Ajouter un enregistrement A :

  1. Connectez vous à votre Icoadmin
  2. Rendez vous dans le menu « Paramètres et Outils » :paramètres et outils de votre pack d'hébergement
  3. Dans le sous menu, cliquez sur [Paramètres DNS]menu-icoadmin-param-zonedns
  4. Sous le tableau récapitulatif des enregistrements DNS déjà existants, vous trouverez le module d’ajout d’un enregistrement DNS :menu-icoadmin-param-zonednsajout
  5. Saisissez les informations de l’enregistrement A :Enregistrement DNS de type IN A
  6. Cliquez sur Valider pour finaliser la création de votre enregistrement.

 

 

L’enregistrement CNAME (IN CNAME) :

Champ d’application :

L’enregistrement DNS de type CNAME vous permet de relier un nom d’hôte vers l’enregistrement DNS d’un autre nom d’hôte, sur le principe de l’alias.

Fonctionnement général des enregistrements CNAME :

Dans votre zone DNS, vous avez un enregistrement pour le sous-domaine www.nomdedomaine.com vers l’IP de serveur 46.31.192.222.yyy
Vous avez créé un sous domaine blog.nomdedomaine.com que vous souhaitez faire pointer sur cette même IP de serveur.

Vous pouvez faire pointer votre sous-domaine en utilisant une entrée de type CNAME :
blog.nomdemonaine.com doit pointer vers la même IP que www.nomdedomaine.com

=> Cela se traduit ainsi :

blog.nomdemonaine.com CNAME www.nomdedomaine.com

À noter :

Cet enregistrement ne signifie pas que lorsque qu’un internaute appellera blog.nomdedomaine.com dans son navigateur, il sera redirigé vers le site www.nomdedomaine.com.

Il signifie juste que blog.nomdeodmaine.com pointera vers la même IP de serveur que www.nomdedomaine.com.
Ensuite, c’est la configuration du serveur qui fera pointer les sous-domaines vers un service ou un autre.

Attention :

Un domaine principal, par exemple nomdedomaine.com NE PEUT PAS être redirigé via un enregistrement de type CNAME, ces derniers ne peuvent concerner que des sous-domaines

Ajouter un enregistrement CNAME :

  1. Connectez vous à votre Icoadmin
  2. Rendez vous dans le menu « Paramètres et Outils » :paramètres et outils de votre pack d'hébergement
  3. Dans le sous menu, cliquez sur [Paramètres DNS]menu-icoadmin-param-zonedns
  4. Sous le tableau récapitulatif des enregistrements DNS déjà existants, vous trouverez le module d’ajout d’un enregistrement DNS :menu-icoadmin-param-zonednsajout
  5. Saisissez les informations de l’enregistrement CNAME :Enregistrement DNS de type CNAME
  6. Cliquez sur Valider pour finaliser la création de votre enregistrement.

 

Pourquoi créer un CNAME plutôt qu’un enregistrement A ?

Imaginons que vous ayez de nombreux sous-domaines qui doivent pointer vers une même adresse IP :

5ssdomainesvers1ip

 

Vous pouvez créer, pour chacun de ces  sous-domaines, des enregistrements de type A :

5ssdomainesvers1ip-ina

=> Les 5 sous-domaines pointeront bien vers le serveur portant l’IP 222.555.222.yyy

Mais si un jour, l’IP de votre serveur change, il vous faut modifier chacun des enregistrements de type A individuellement :

5ssdomainesvers1ip-inamodif

Le CNAME permet d’éviter des modifications multiples.

En effet, si vous créez vos enregistrements DNS ainsi :

5ssdomainesvers1ip-inacname

  • le sous-domaine 1 pointera vers l’IP de votre serveur 222.555.222.yyy
  • les quatre autres sous-domaines pointeront vers la même IP que le sous-domaine 1

=> Vos 5 sous-domaines pointeront bien vers la même IP : 222.555.222.yyy

En cas de changement d’IP de votre serveur, vous n’aurez qu’UN SEUL enregistrement à modifier  :

5ssdomainesvers1ip-inacnamemodif

L’enregistrement NS

Champ d’application :

Les enregistrements NS indiquent quels sont les serveurs qui vont gérer votre zone DNS.

Fonctionnement général des enregistrements NS :

Lorsque vous déposez un nom de domaine, afin de le relier aux différents services pour lesquels vous allez l’utiliser, vous devez indiquer quels seront les serveurs DNS qui vont héberger les paramétrages de votre zone DNS.

Généralement, l’on utilise 2 ou 3 noms de serveurs DNS :

le serveur primaire, mais également un ou deux serveurs secondaires qui peuvent prendre le relais en cas d’indisponibilité du serveur DNS primaire.

Ainsi par exemple, pour les noms de domaines dont les zones d’enregistrement DNS sont gérées par Icodia, les noms de serveurs DNS sont :

  • NS.ICODIA.COM
  • NS2.ICODIA.COM
  • NS3.ICODIA.COM

 

 L’enregistrement SPF

Champ d’application :

L’enregistrement SPF sert à déterminer quels sont les serveurs autorisés à envoyer des emails depuis votre nom de domaine.

Fonctionnement général des enregistrements SPF :

Il est très facile d’envoyer un email en usurpant votre identité, il suffit pour cela de mettre votre adresse email dans le champ DE d’un email.

Si vous paramétrez un enregistrement SPF, les systèmes antispam des serveurs d’email de vos destinataires auront un moyen de s’assurer que votre email est bien envoyé depuis un serveur que vous avez autorisé, et qu’il ne s’agit pas là d’une usurpation d’identité.

SPF

À noter :

Lorsque vous spécifiez des enregistrements SPF, il vous faut penser à indiquer :

– le ou les serveur SMTP que vous utilisez pour l’envoi de vos emails :
vous ET les autres utilisateurs d’adresses email utilisant votre nom de domaine

– le ou les serveurs qui hébergent votre/vos site utilisant ce nom de domaine :
en effet, si votre site est programmé pour envoyer des emails grâce à la fonction mail de PHP, il vous faut absolument penser à indiquer ces serveurs dans votre enregistrement SPF (concerne par exemple l’envoi d’emails depuis un formulaire de contact, les envois d’emails automatiques à la création d’un compte utilisateur sur votre site, pour retrouver des identifiants, pour des confirmations de commandes etc.)

 

L’enregistrement TXT

Champ d’application :

L’enregistrement de type TXT permet d’intégrer une zone DNS en texte libre.

Fonctionnement général des enregistrements TXT :

Il est par exemple utilisé pour spécifier des règles SPF, tous les serveurs ne disposant pas d’une gestion de ce protocole.
Ainsi, un serveur qui ne gèrera pas le SPF pourra tout de même informer ou être informé de la présence de règles d’utilisation d’un nom de domaine dans le cadre de SPF.

 

Les enregistrements MX

Champ d’application :

Un enregistrement MX définit quel est ou quels sont les serveurs qui gèrent les services emails reliés à un nom de domaine.

La mise en place d’enregistrements MX sur un nom de domaine concerne les utilisateurs qui souhaitent utiliser un service email dédié (sur serveur dédié chez Icodia ou un autre hébergeur, ou encore sur un serveur de messagerie en interne )

Fonctionnement général des enregistrements MX :

Afin que vos boîtes email soient toujours accessibles, il est fortement recommandé de paramétrer plusieurs enregistrements MX :

Si le serveur principal qui gère votre courrier n’est pas disponible, les emails envoyés sur les adresses liées à votre nom de domaine seront redirigés vers un ou plusieurs serveurs secondaires, afin de garantir que l’email puisse bien être distribué.

L’ordre de priorité pour chacun des enregistrements MX, est défini par une  numérotation :

Le serveur principal vers lequel les emails seront aiguillés en priorité portera un nombre plus petit,
le ou les serveurs secondaires un nombre plus grand

priomx

 

Il est recommandé de numéroter les priorités de 10 en 10, afin de pouvoir, le cas échéant, intercaler un serveur supplémentaire entre deux enregistrements.

Attention si vous ne disposez que d’un seul serveur de messagerie…

L’utilisation d’un serveur de messagerie unique comporte des risques : si ce dernier subit un dysfonctionnement momentané, vous risquez de perdre des emails.

Il est prudent de disposer d’une solution secondaire.

Astuce :

Icodia propose un service de MX filtrants Antivirus / Antispam performant, pour lequel vous pouvez utiliser deux enregistrements MX et qui, en plus de filtrer les emails contre les virus et les spams, stocke vos emails entrants s’il ne peut les délivrer à votre serveur de messagerie.
En savoir plus sur le service IcoAntivirusAntispam

 Créer un enregistrement MX :

Les enregistrements MX pointent vers un nom d’hôte, il vous faut donc, avant de déclarer un enregistrement MX,
créer un enregistrement A afin de relier le nom d’hôte à l’IP du serveur qui assurera le service de messagerie.

Ajouter un enregistrement MX :

  1. Connectez-vous à votre Icoadmin
  2. Rendez vous dans le menu « Paramètres et Outils » :paramètres et outils de votre pack d'hébergement
  3. Dans le sous menu, cliquez sur [Paramètres DNS]menu-icoadmin-param-zonedns
  4. Sous le tableau récapitulatif des enregistrements DNS déjà existants, vous trouverez le module d’ajout d’un enregistrement DNS :menu-icoadmin-param-zonednsajout
  5. Saisissez les informations de l’enregistrement A qui vous servira pour l’enregistrement MX :(s’il existe déjà, vous pouvez passer directement à l’étape 7)menu-icoadmin-param-zonednsinapourmx
  6. Cliquez sur Valider pour finaliser la création de votre enregistrement.
  7. Revenez au module d’ajout d’enregistrement DNS et créez votre enregistrement MX :Enregistrement DNS de type MX
  8. Cliquez sur Valider pour finaliser la création de votre enregistrement.

 

L’enregistrement SRV

Champ d’application :

L’enregistrement SRV sert à indiquer quel est le serveur qui gère un service spécifique.

Il est utilisé pour des protocoles comme XMPP, SIP, LDAP...
L’outil Lync Online de Office 365 de Microsoft, par exemple, requiert l’utilisation du protocole SIP, vous devrez configurer un enregistrement SRV.

Créer un enregistrement SRV :

La syntaxe d’une entrée SRV est la suivante :

_service._protocole « IN SRV » priorité poids port cible

exemple :

_sip_tls.icoadmin.com. 3600 IN SRV 5 20 443 sipdir.online.microsoft.com.

Ce qui correspond à :

_sip_tls : protocoles (ici SIP + TLS)
3600 : TTL
IN SRV : type d’entrée
5 : priorité
20 : poids
443 : port
sipdir.online.microsoft.com. : destination (FQDN full qualified domain name)

Pour la saisie dans l’IcoAdmin :

Dans le 1er champ : _sip_tls
Dans le menu déroulant IN SRV
Dans le 2ème champ : 5 20 443 sipdir.online.microsoft.com.
Dans le champ TTL : 1 heure

À noter :

  • Les informations service et protocole placées avant « IN SRV » commencent par « _ », et sont séparées par un point
  • Les informations qui suivent « IN SRV » sont séparées par un espace

 

L’enregistrement AAAA  (IN AAAA) :

 

Champ d’application :

L’enregistrement DNS de type A permet de relier un nom d’hôte (domaine ou sous-domaine) à l’adresse IP d’un serveur, lorsque celle ci est formatée en IPv6

L’enregistrement est alors de type :

nomdedomaine.com A 2001:0db8:0000:85a3:0000:0000:ac1f:8001

 

Ajouter un enregistrement AAAA :

  1. Connectez vous à votre Icoadmin
  2. Rendez vous dans le menu « Paramètres et Outils » :paramètres et outils de votre pack d'hébergement
  3. Dans le sous menu, cliquez sur [Paramètres DNS]menu-icoadmin-param-zonedns
  4. Sous le tableau récapitulatif des enregistrements DNS déjà existants, vous trouverez le module d’ajout d’un enregistrement DNS :menu-icoadmin-param-zonednsajout
  5. Saisissez les informations de l’enregistrement A :Enregistrement DNS de type IN A
  6. Cliquez sur Valider pour finaliser la création de votre enregistrement.

 

Comment ajouter un enregistrement DNS sur votre nom de domaine chez Icodia ?

Le paramétrage des enregistrements DNS de votre nom de domaine chez Icodia se fait dans votre interface Icoadmin

Le module d’ajout d’enregistrements DNS :

  1. Connectez vous à votre Icoadmin 
  2. Rendez vous dans le menu « Paramètres et Outils » :
    paramètres et outils de votre pack d'hébergement
  3. Dans le sous menu, cliquez sur [Paramètres DNS]menu-icoadmin-param-zonedns
  4. Sous le tableau récapitulatif des enregistrements DNS déjà existants, vous trouverez le module d’ajout d’un enregistrement DNS :

Protocole ICANN WRDP

Vous avez reçu un email de la part d’Icodia parlant de ICANN WDRP ?

Vous ne savez pas à quoi il correspond ?

L’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), est une association de droit privé à but non lucratif qui fait figure de haute autorité en ce qui concerne les noms de domaines (attribution, contrôle, etc).

En sa qualité de régulateur, l’ICANN demande a tous les bureaux d’enregistrement de noms de domaine (registrars) d’appliquer un protocole nommé WDRP (Rappel des données WHOIS) :

Tous les ans, chaque bureau d’enregistrement doit faire parvenir aux propriétaires de noms de domaines (registrants) un Rappel des données concernant ces derniers.

Y sont présentes les informations suivantes :

  • Le nom de domaine concerné
  • Le nom du registrar
  • Les coordonnées de contact propriétaire, administratif et technique du nom de domaine
  • Date de création du nom de domaine
  • Date d’expiration du nom de domaine
  • Informations sur les serveurs de noms (serveurs DNS) qui gèrent les différents pointages de ces noms de domaines

Ce rappel a pour objectif de permettre à un propriétaire de nom de domaine de vérifier l’exactitude des informations d’enregistrement de son nom de domaine, et de les mettre à jour si ces dernières sont obsolètes.

En effet, des informations fausses ou plus à jour peuvent être un motif d’annulation par L’ICANN d’un dépôt de nom de domaine.

Ainsi, une fois par an, Icodia fait parvenir aux propriétaires de noms de domaine enregistrés auprès de notre bureau d’enregistrement, un email intitulé « ICANN WDRP for the domain nomdedomaine.extension ».

Lorsque vous recevez cet email, merci de vérifier l’intégralité des informations enregstrées auprès de nos services.

Si l’une (ou plusieurs) de ces informations est (sont) obsolète(s), vous devez procéder à sa (leur) mise à jour.

Vous pouvez faire cette opération depuis l’interface Icoadmin de votre nom de domaine

Si vos données Whois sont correctes, vous n’avez rien à effectuer.

Exemple de l’email de rappel de données Whois :

Il est rédigé en anglais car nous utilisons un format préconisé par l’ICANN

Dear client Icodia,

This message is a reminder to help you keep the contact data associated with your domain registration up-to-date.
According to ICANN’s Whois Data Reminder Policy, a registrar must present – at least annually – to the registrant the current Whois information, and remind the registrant that provision of false Whois information can be grounds for cancellation of their domain name registration. Registrants must review their Whois data and make any corrections, if necessary.

In your case, our records include the following information for the domain name listed below:

DOMAIN: ICODIA.COM

RSP: ICODIA
URL: http://www.icodia.com

owner-contact: P-IGI56
owner-organization: ICODIA
owner-fname: ICODIA
owner-lname: ICODIA
owner-street: 22 rue de l’erboniere
owner-city: Cesson Sevigne
owner-zip: 35510
owner-country: FR
owner-phone: 33825595935
owner-email: support@icodia.com

admin-contact: P-IGI56
admin-organization: ICODIA
admin-fname: ICODIA
admin-lname: ICODIA
admin-street: 22 rue de l’erboniere
admin-city: Cesson Sevigne
admin-zip: 35510
admin-country: FR
admin-phone: 33825595935
admin-email: support@icodia.com

tech-contact: P-IGI56
tech-organization: Icodia
tech-title: Icodia
tech-fname: Icodia
tech-lname: Icodia
tech-street: 22 rue de l’erboniere
tech-city: Cesson Sevigne
tech-state: Bretagne
tech-zip: 35510
tech-country: FR
tech-phone: 33826800280
tech-fax: 33826800279
tech-email: nic@icodia.com

billing-contact: P-IGI56
billing-organization: Icodia
billing-title: Icodia
billing-fname: Icodia
billing-lname: Icodia
billing-street: 22 rue de l’erboniere
billing-city: Cesson Sevigne
billing-state: Bretagne
billing-zip: 35510
billing-country: FR
billing-phone: 33826800280
billing-fax: 33826800279
billing-email: nic@icodia.com

nameserver: ns.icodia.com
nameserver: ns2.icodia.com
nameserver: ns3.icodia.com

Transfert de nom de domaine : refus de validation, raisons et solutions

Vous avez entamé une procédure de demande de transfert sortant chez ICODIA mais nous n’avons pas pu accéder à votre demande, pour une des raisons suivantes :
(cliquez sur « Corriger » pour savoir comment résoudre votre problème)

Votre courrier de demande de transfert contient des informations erronées

  • PROPRIETAIRE :
    votre courrier n’a pas été émis par le propriétaire du nom de domaine
    >> Corriger
  • DOMAINE :
    le nom de domaine mentionné dans votre courrier est inexact
    >> Corriger
  • REGISTRAR :
    la société mentionnée dans votre courrier n’est pas un registrar
    >> Corriger

Votre demande de transfert sortant ne peut être validée dans le cadre de nos CGV

  • ICODIA :
    le nom de domaine cité n’est pas enregistré chez Icodia
    >> Corriger
  • FORFAIT :
    aucun forfait de gestion de votre nom de domaine n’y est rattaché
    >> Corriger

Le domaine est trop proche de sa date anniversaire

  • EXPIRATION IMMINENTE :
    votre domaine expire dans moins d’un mois, ce qui rend impossible le transfert sortant
    >> Corriger
  • RENOUVELLEMENT RECENT :
    votre domaine a été renouvellé depuis trop peu de temps
    >> Corriger

PROPRIETAIRE : votre courrier n’a pas été émis par le propriétaire du nom de domaine

Une demande de transfert sortant doit émaner directement du propriétaire du nom de domaine.
Si le nom de domaine est déposé en nom propre, c’est l’individu qui doit rédiger le courrier, s’il est déposé au nom d’une persone norale, elle doit être représentée par son représentant légal.

Pour vérifier qui est le propriétaire de votre nom de domaine, consultez les données Whois de votre icoadmin.

-> Réitérez votre demande corrigée par Courrier Recommandé avec accusé réception

DOMAINE : le nom de domaine mentionné dans votre courrier est inexact

Pour que votre demande soit valide, vous devez mentionner votre nom de domaine exact :
ex : monnom.com (ne vous trompez pas dans l’orthographe, ni dans l’extension, ne mettez pas d’adresse email à la place du nom de domaine)

Si toutefois vous aviez un doute, consultez votre facture.

-> Réitérez votre demande corrigée par fax ou par courrier simple

REGISTRAR : la société mentionnée dans votre courrier n’est pas un registrar

Un nouveau prestataire n’est pas obligatoirement un nouveau registrar, assurez vous auprès de ce dernier qu’il le soit bien.

Si ce n’est pas le cas, demandez lui de vous indiquer avec quel registrar il travaille. Nous avons besoin de cette information précise afin de savoir de qui doit nous provenir la demande technique de transfert

-> Réitérez votre demande corrigée par fax ou par courrier simple

ICODIA : le nom de domaine cité n’est pas enregistré chez Icodia

Si votre domaine n’est pas réservé auprès de nos services, nous ne pouvons pas gérer la demande de transfert, adressez vous alors au registrar chez qui est enregistré votre nom de domaine. Vous ne savez pas comment récupérer cette information ? Faites une recherche Whois en cliquant ici (entrez votre domaine dans « Votre domaine est-il libre ? »)

FORFAIT : aucun forfait de gestion de votre nom de domaine n’y est rattaché

Conformément à nos CGV, pour que vous puissiez transférer votre nom de domaine, il faut qu’un forfait de gestion y soit rattaché.

-> Il vous suffit de souscrire un IcoDom (à partir de 10€ht/an) auprès de notre service commercial pour que vous puissiez bénéficier du service de transfert.

EXPIRATION IMMINENTE : votre domaine expire dans moins d’un mois, ce qui rend impossible le transfert sortant

Selon les règles de l’ICANN,  un nom de domaine dont l’expiration arrive dans moins de 30 jours ne peut être transféré d’un registrar à un autre.
-> Il vous faut donc renouveler votre nom de domaine chez Icodia et recommencer une procédure de demande de transfert 30 ou 60 jours après la date anniversaire de ce dernier. (voir point suivant concernant le renouvellement récent)

 RENOUVELLEMENT RECENT : votre domaine a été renouvellé depuis trop peu de temps

.fr :
Selon nos CGV, un nom de domaine en .fr ne peut être transféré vers un autre registrar moins de 15 jours après sa date anniversaire.

-> Vous devez donc attendre ce délai et réitérer votre demande de  transfert une fois ce délai passé.

.com, .net, .org etc :
Selon les règles de l’ICANN, un nom de domaine en .com, .net,.org etc ne peut être transféré d’un registrar vers un autre moins de 60 jours après sa date anniversaire.

-> Vous devez donc attendre ce délai et réitérer votre demande de  transfert une fois ce délai passé.

IcoAdmin : Comment Changer les DNS

Généralités :

DNS = “Domain Name Server ou serveur de nom de domaine” :

Les serveurs de noms de domaines permettent de faire correspondre les noms de domaines et les adresses IP des machines d’un réseau.

Chaque nom de domaine dispose d’au moins 2 serveurs de noms de domaines (serveurs primaires et secondaires). Le second ayant pour but de relayer le premier en cas d’indisponibilité.

Pour plus de sécurité, Icodia vous permet d’utiliser 3 serveurs de noms de domaines :

  • Serveur DNS primaire : ns.icodia.com (46.31.192.40)
  • Serveur DNS secondaire #1 : ns2.icodia.com (46.31.192.41)
  • Serveur DNS secondaire #2 : ns3.icodia.com (213.215.23.134)

Pourquoi changer les DNS d’un nom de domaine ?

Vous souhaitez enregistrer ou maintenir votre nom de domaine enregistré chez Icodia, mais votre site est hébergé chez un autre hébergeur. Pour cela, vous devez mettre à jour vos DNS. Les nouveaux DNS vous seront fournit par votre hébergeur.

Procédure :

  • Connectez-vous sur votre interface d’administration IcoAdmin sur l’adresse indiquée sur votre feuille de paramètres.
    • Pour vous identifier, utiliser l’identifiant et le mot de passe indiqués.
    • Cliquez sur l’icône du menu “Gestion de vos paramètres et outils” : Icone_Gestion des paramètres et outils
    • Puis sur le bouton [DNS/WHOIS]

Icoadmin_Modifier DNS : Ecran1

Si vous remplacez ces entrées par celles d’un autre hébergeur, la gestion de la zone DNS du nom de domaine en question passera chez cet autre hébergeur.

  • Vous pouvez maintenant indiquer les DNS de votre choix puis cliquer sur « VALIDER » pour enregistrer les modifications.

La modification WHOIS ou DNS est effectuée en temps réel, mais une propagation technique de 24h à 48h est souvent nécessaire.

Cas particulier :

Un message d’erreur s’affiche lorsque vous essayez de changer les DNS de votre nom de domaine.

IcoAdmin_modifier ses DNS : Ecran 2

Il est impossible de changer des serveurs DNS sur un nom de domaine si ceux ci ne disposent pas de la zone DNS d’installé (minimum SOA), afin d’éviter l’erreur « Lame delegation » (http://en.wikipedia.org/wiki/Lame_delegation)

Choisir son nom de domaine

Voici quelques petits conseils qui nous l’espérons vous serviront dans le choix de vos noms de domaines.

I. Un nom lisible :

Pensez que votre nom de domaine doit pouvoir être lu facilement par un  internaute. Une bonne lisibilité incitera à cliquer sur votre nom de domaine pour y accéder.

Astuce : Créez vous une liste de différentes formulations pour votre nom de domaine et consultez votre entourage pour lui demander de sélectionner la/les formulations qui lui semble les plus pertinentes.
Exemple :

  • icodianomsdedomaine
  • icodianomdedomaine
  • icodia-noms-de-domaine
  • icodia-nom-de-domaine

Une fois la formulation choisie, vous devrez opter pour un TLD (.com, .fr, .net…)

II. Le choix d’un TLD :

Le choix du ou des TLD à réserver est assez simple à effectuer au final. Sans doute plus que la formulation à choisir :
Il faut se demander :

Quel est le pays visé?

Logo-TLD-localChaque pays dispose d’un TLD qui lui est propre. Pour la France, ça sera « .fr », pour l’Allemagne « .de »… Une bonne visibilité dans un pays passe par l’utilisation du bon TLD.

Quelle est mon activité?

    • Une entreprise s’orientera facilement vers un .com ou encore le TLD du pays visé pour sa clientèle. Dans le cadre d’une clientèle européenne, le « .eu » pourra être une alternative intéressante tout comme le « .asia » pour une ouverture vers l’Asie.
    • Une mairie privilégiera le TLD de son pays pour bien signifier sa localisation
    • Une association voulant mettre son statu associatif en valeur privilégiera le « .asso.fr »
    • Une organisation non commerciale affectera le « .org »

Une fois que vous avez constaté que les noms de domaines souhaités sont disponibles, il ne vous reste plus qu’à les enregistrer.

III. Protéger son nom :

Une fois que vous aurez choisi votre nom de domaine  principal, il faudra se décider à enregistrer  un ou plusieurs noms de domaine.

De notre point de vu, protéger un nom de domaine, c’est bien. En protéger plusieurs, c’est mieux !

En effet, si votre site s’appelle « je suis le meilleur ». Rien n’empêchera votre concurrence d’enregistrer les noms de domaines proches ( (les autres TLD par exemple ou votre nom sans ou avec les tirets). Quand vous réservez un nom de domaine, vous ne protégez que l’orthographe et le TLD demandé.

Il peut donc être judicieux d’assurer ses arrières en réservant plusieurs noms de domaine.

Sachez que la redirection est offerte si le nom de domaine est à rediriger sur un hébergement Icodia !

IV. Tester et enregistrer :

Maintenant votre choix est normalement arrêté. Il faut tester la disponibilité de votre nom de domaine. Cette opération se fait sur des « whois ».

Attention, il ne faut pas tester la disponibilité des noms de domaine sur n’importe quel whois. Certains sites peu scrupuleux profitent des recherches effectuées pour enregistrer  ou vendre les liste des noms de domaines recherchés. Suite à ça les domaines sont enregistrés pour être revendus plus cher.

Vous pouvez tester vos noms de domaines sur le Whois Icodia

Le .FR : Contacter un contact anonyme

Icone_contact anonymeComment contacter un propriétaire anonyme ?

Les particuliers peuvent enregistrer leurs noms de domaines en .fr de façon anonymes. Leurs informations personnelles sont ainsi masquées sur le whois de leur nom de domaine. Il est possible de faire une demande de levée d’anonymat auprès de l’Afnic pour obtenir ces informations. Cette demande doit être motivée et vous devrez être capable de fournir des justificatifs.

Comment contacter un contact administratif anonyme ?

Généralement, les coordonnées du contact administratif sont diffusées dans l’annuaire Whois. Cependant si le titulaire est un particulier, le contact administratif peut demander que ses données personnelles n’apparaissent pas dans Whois. Il peut cependant être contacté via une interface de mise en contact et ce, sans que ses coordonnées ne soient divulguées par l’AFNIC.

IcoAdmin : Modifier un Whois

Généralités :

CoordonnéesLe titulaire d’un nom de domaine et/ou son contact administratif doivent être à tout moment joignables. Il est donc impératif que les informations du Whois de votre nom de domaine soient mises à jour tout au long de sa vie.
Les coordonnées des contact propriétaire et administratif sont donc modifiables depuis l’IcoAdmin du nom de domaine concerné.(exemple de Whois déchiffré : cliquez ici)

Continuer la lecture de IcoAdmin : Modifier un Whois

Whois : Modifier un Contact

CoordonnéesLe titulaire d’un nom de domaine et/ou son contact administratif doivent être à tout moment joignables. Il est donc impératif que les informations du Whois de votre nom de domaine soient à jour.
Les coordonnées des contacts « propriétaire » et « administratif » sont donc en partie modifiables depuis l’IcoAdmin du nom de domaine concerné.

Les organismes régulateurs des noms de domaine procèdent régulièrement à des vérifications auprès des bureaux d’enregistrement ; la fourniture par un titulaire de nom de domaine d’informations inexactes (adresse email non valide, Siret inexistant…) étant susceptible d’être sanctionnée par la perte du nom de domaine.

Modifier vos coordonnées

  • Pour accéder à votre IcoAdmin, munissez-vous de vos paramètres de connexion et connectez vous à l’adresse indiquée en utilisant vos identifiants.
  • Une fois connecté, cliquez sur le menu “Gestion de vos paramètres et outils” :

Gestion des paramètres et outils

  • Allez maintenant dans la partie “DNS/WHOIS”.
  • Cliquez sur le bouton “MODIFIER situé sous la grille des contacts.
  • Vous pouvez maintenant modifier les coordonnées de vos contacts :IcoAdmin : whois
  • N’oubliez pas de valider vos modifications en cliquant sur le bouton “VALIDER

Les coordonnées propriétaires

Soyez vigilants sur la tenue à jour des coordonnées propriétaires de votre nom de domaine.

Ainsi, modifiez les adresses postales et email dès que nécéssaire.

Il n’est pas possible de procéder à un changement de l’identité propriétaire d’un nom de domaine depuis l’interface Whois de l’IcoAdmin.
Le changement de propriété nécessite des vérifications préalables telles que l’obtention de l’accord de l’ancien et du nouveau propriétaire et fait l’objet d’un traitement de dossier de modification de propriété.

Pour connaitre la procédure à suivre pour la modification de l’identité propriétaire de votre nom de domaine, contactez le support Icodia

Le .NL : Généralités

Logo-SIDN

30€ HT/an

Durée de réservation : 365 jours -1

Pour qui ?

  • Le .NL est ouvert à tous

Liste non exhaustive des contraintes :

  • Le propriétaire doit disposer d’une adresse en Hollande. S’il ne peut en fournir une, une adresse SIDN (le registre des .NL)  lui sera affectée par défaut.
  • Le nom de domaine doit être composé de 2 à 63 caractères (suffixe .eu non compris)
  • Le nom de domaine ne doit pas commencer ni finir par un trait d’union (« – »)
  • Le nom de domaine ne peut pas contenir de trait d’union (« – ») en 3e et 4e position simultanément, sauf si le nom commence par les caractères « xn » ou contient également un trait d’union en seconde position
  • Le registrant s’engage à utiliser le nom de domaine de manière à ce qu’il ne viole pas les droits de tierces parties.

Le demandeur choisit librement le ou les terme(s) qu’il souhaite utiliser à titre de nom de domaine. Il est le seul responsable de son choix. Il lui appartient à lui et à lui seul de s’assurer qu’il dispose des droits pour enregistrer le terme qu’il souhaite utiliser à titre de nom de domaine.

Vous souhaitez réserver un nom de domaine en .nl ?
Rendez-vous sur le site d’ICODIA

Le .NL : Transfert vers Icodia

Logo-SIDN

30€ HT/an

Durée de réservation : 1 an minimum

Chaque registrar peut imposer un certain nombre de contraintes au niveau des transferts.
Afin d’éviter une mauvaise surprise, consultez les conditions générales de vente de votre registrar (et/ou) de votre prestataire avant toute demande de transfert.

Transfert sans changement de propriété :

  • Pour transférer votre domaine (en .NL), vous devrez vérifier sur le Whois de votre nom de domaine, que l’email actuel du contact administratif est valide. Un message l’informant du début de la procédure de transfert entre Icodia et l’ancien Registrar sera envoyé à son adresse par le Registre.
  • Chaque .NL dispose d’une clé de transfert couramment appelée « Auth_Code » ou « Token ». Il faudra retourner cette clé à Icodia. Sans elle le transfert ne pourra être initiée. cette clef devrait se trouver sur l’interface de votre actuel hébergeur/registrar. Dans le cas contraire, contactez votre interlocuteur habituel pour l’obtenir (hébergeur, registrar ou prestataire).
  • La procédure sera lancée dans les 24 heures ouvrées après commande et réception du « Auth_code ».
  • Le registre enverra une demande de validation de transfert à l’ancien registrar et à Icodia. Chacun dispose de 5 jours pour valider le transfert.
    • Cas numéro 1 : L’ancien registrar valide le transfert.
      Dès la validation le transfert est effectif.
    • Cas numéro 2 : L’ancien registrar s’oppose au transfert.
      Le transfert doit être relancé.

Le .NL : Non renouvellement

Logo-SIDN

30€ HT/an

Durée de réservation : 1 an minimum

Pour abandonner un nom de domaine au moment de son expiration, il faut simplement ne pas acquitter la facture qui le renouvelle. Afin de ne plus recevoir de rappels, vous pouvez aussi signaler votre choix en répondant directement à l’email de facturation qui vous sera adressé.

Le .NL : Suppression volontaire

Logo-nl

Le propriétaire d’un nom de domaine peut demander la suppression de son nom de domaine en ouvrant un ticket depuis son IcoAdmin. Cette suppression sera suivie d’une « quarantaine » » de 40 jours durant laquelle seul le bureau d’enregistrement pourra récupérer le nom de domaine. Passé ces 40 jours le nom de domaine sera à nouveau enregistrable.

Attention ! L’interruption de suppression d’un nom de domaine en .nl est facturée (190€ HT). Il faut donc prendre cette donnée en compte et ne pas se décider à la légère.

Transfert : Causes possibles d’un échec

Transfert_échecPour un nom de domaine en .fr

Le registrar du nom de domaine s’est opposé au transfert :

  • Si le bureau d’enregistrement sortant s’est opposé au transfert dans les 8 jours suivant la demande. La durée totale du changement de bureau d’enregistrement est étendue à 22 jours avant que ce dernier ne soit effectif. Le bureau d’enregistrement sortant peut malgré tout revenir sur sa décision et donner son accord au transfert avant la fin des 22 jours.

La société propriétaire du nom de domaine n’existe plus :

  • Vous devrez être capable de fournir la preuve de la relation entre l’ancien et le nouveau propriétaire (contrat de cession…) et nous retourner un DOA complété afin d’effectuer un changement de propriétaire (opération facturée 10€ HT).

La Clé titulaire n’était plus valide :

  • En cas de transfert non lancé, certains bureaux d’enregistrements modifient la Clé titulaire quelques jours après sa publication. Si tel est votre cas, il faudra récupérer la nouvelle Clé et nous la communiquer au plus vite afin d’éviter de reproduire ce désagrément.

Pour un nom de domaine en .com, org, net…

Le contact administratif n’a pas validé le transfert :

  • Vérifiez sur le Whois de votre nom de domaine, que les emails actuels des contacts administratif et propriétaire sont à jour. Si ce n’est pas le cas, effectuez la mise à jour de ces adresses et renouvelez votre demande de transfert. Un nouvel email de validation sera adressé sur l’email de l’un de ces deux contacts (en fonction des regristrars) et devra être validée dans les 15 jours.

Le AUTH_CODE était invalide :

  • En cas de transfert non lancé, certains bureaux d’enregistrements modifient le Auth CODE quelques jours après sa publication. Si tel est votre cas, il faudra récupérer le nouveau AUTH CODE et nous le communiquer au plus vite afin d’éviter de reproduire ce désagrément.
  • Favorisez toujours le Copier/coller pour nous transférer le AUTH CODE. En effet la confusion entre certains caractères est fréquente (ex : zéro et la lettre O).

Vous n’avez pas informé votre ancien prestataire ou registrar :

  • Vous êtes tenu d’informer l’ancien registrar de votre volonté de résilier la gestion de votre domaine. Sans cela celui-ci peut refuser le transfert.

Votre nom de domaine a été enregistré ou renouvelé depuis moins de 60 jours :

  • Il faut attendre que le nom de domaine ait une durée de vie d’au moins 60 jours ou qu’il ait été renouvelé depuis 60 jours.

Votre nom de domaine n’a pas été passé en actif :

  • Connectez vous sur l’interface d’administration de votre prestataire ou registrar et regardez si vous pouvez passer votre nom de domaine en “actif”. Si cette fonctionnalité n’est pas disponible contactez directement votre prestataire ou votre registrar pour lui demander la procédure à suivre.
    Le passage en “actif” d’un nom de domaine n’est effectif qu’une fois mentionné sur le whois de celui-ci. Certains registrars n’effectuent pas le changement de statut en temps réel.

Le nom de domaine est expiré.

  • Il n’est pas possible de transférer un nom de domaine expiré :
  • Vous avez 2 solutions :
    • Renouveler votre nom de domaine chez votre ancien prestataire.
    • Attendre 90 jours (après la date d’expiration) que votre nom de domaine soit à nouveau disponible. Nous déconseillons fortement cette solution. Dans de très nombreux cas, le nom de domaine est cybersquatté avant même d’être à nouveau enregistrable.

Transfert : Vers un autre registrar

transfert_sortantProcédure :

  • Le propriétaire du domaine devra nous retourner une lettre type complétée avec les bonnes mentions en “courrier recommandé avec accusé de réception”. Ce courrier devra nous parvenir au moins 15 jours avant l’expiration du forfait lié au nom de domaine, et ce, 30 jours avant l’expiration du nom de domaine.
  • La lettre type vous sera remise sur ouverture de ticket depuis votre IcoAdmin afin que vous soyez identifié au préalable.
  • Si vous passez par un prestataire celui-ci vous communiquera la lettre type.
  • A réception du courrier, le nom de domaine sera passé en actif (si Tld concerné) et la clef titulaire ou le Auth Code se verra affiché sur votre IcoAdmin dans le menu “gestion des paramètres et outils”.