Archives de catégorie : Général

Versions de PHP sur l’hébergement mutualisé Icodia

Sur notre plateforme mutualisée, vous avez le choix de votre version de php :

PHP 5.2.x :

-> voir le PHP info

PHP 5.3.x :

-> voir le PHP info

Comment changer la version de PHP de votre hébergement ?

– Connectez-vous sur votre interface Icoadmin

– Rendez-vous dans l’onglet du menu « Gestion de vos paramètes et outils » gestionparamsoutils


– Dans la section Modifications des variables PHP5 INI de votre vhost www.votrenomdedomaine.com :

1/ Séléctionnez la version de PHP que vous souhaitez appliquer à votre hébergement

2/ Validez pour appliquer la modification

modifier-la-version-de-php

NetDrive: configuration et utilisation pour un Cloud Icodia

Dans ce tutoriel, nous allons vous montrer comment configurer et utiliser le logiciel NetDrive pour votre IcoCloud. Ce logiciel est un client de stockage (FTP, Webdav,…).
Il vous permettra de gérer plus facilement et plus rapidement votre espace Cloud qu’avec le client Windows par défaut. La configuration de ce logiciel est légèrement différente, mais l’utilisation de votre espace Cloud sera totalement transparente.
A la fin de ce tutoriel, vous pourrez donc utilisez votre IcoCloud comme un disque dur de votre ordinateur.

1 /  Téléchargement de Netdrive, client FTP et Webdav

Vous trouverez le logiciel NetDrive au format ZIP sur note site (Télécharger NetDrive ici).

Pour l’installer, décompressez-le en faisant un clique-droit sur le fichier télécharger et « Extraire ici ».
Lancez ensuite l’installation.

2 / Configuration de Netdrive en Webdav

Une fois le logiciel installé et lancé, voici la page qui s’affiche :

etape1

Pour créer une nouvelle connexion, cliquez sur le bouton « New Site ».

La page ci-dessous s’affiche et montre que votre nouvelle connexion a bien été créée.

Il faut maintenant la configurer.

etape2

Descriptions des champs à remplir :

  • Champ 1 : Le nom de votre connexion, vous pouvez mettre ce que vous souhaitez. Ce sera le nom de votre connexion qui s’affichera sur votre « Poste de travail » Windows de votre ordinateur. Cela n’aura pas d’incidence sur la réussite de la connexion.
  • Champ 2 : L’adresse URL de votre IcoCloud. Vous devez inscrire l’URL qu’ICODIA vous a fourni dans vos paramètres de connexion Webdav. L’URL fournit sera de la forme https://XXXXXX.icocloud.fr/XXXXXX/ avec XXXXXX étant un chiffre supérieur à 110000.
  • Champ 3 :  Le type de connexion (FTP ou Webdav).  Pour accéder à vos données comme pour un disque dur de votre ordinateur, vous devrez choisir Webdav.
  • Champ 4 :  L’identifiant de votre IcoCloud ( fourni dans vos paramètres de connexion).
  • Champ 5 : Le mot de passe de votre IcoCloud (fourni dans vos paramètres de connexion).
  • Champ 6 : Cochez cette case si vous souhaitez que la connexion à votre IcoCloud se fasse dès le démarrage de votre ordinateur. Si vous ne la cochez pas, vous devrez ouvrir NetDrive pour établir la connexion.
  • Champ 7 : Le numéro du port de la connexion au serveur. Indiquez 443 pour la connexion en WebDav.
  • Champ 8 : La lettre correspondant à votre IcoCloud. Elle apparaîtra de la même manière que le nom de la connexion sur votre « Poste de travail » Windows. Elle n’influe en rien la connexion à votre IcoCloud mais devra être renseignée.

Pour nos IcoClouds, nous avons mis en place un certificat de sécurité afin que vos données ne circulent pas en clair.
Pour utiliser votre IcoCloud, vous devez obligatoirement activer cette option dans le logiciel NetDrive.
La page ci-dessous montre de quelle forme doivent être tous les champs remplis précédemment et comment activer cette option.

configuration_compte

Pour activer l’option de sécurité, vous cliquez sur le bouton « Advanced« .

La page suivante s’affiche avec l’option à cocher:

etape4

Cochez la case « Use HTTPS » afin de pouvoir utiliser votre IcoCloud.

Pour « Encoding », choisissez UTF-8.

Validez en cliquant sur le bouton OK et essayez de vous connecter en cliquant sur le bouton « Connect »  comme sur la page ci-dessous.

validation_connexion

Après validation, la connexion s’effectue et l’explorateur Windows de votre espace Cloud se lance comme sur la page ci-dessous.

Si vous obtenez un message d’erreur « Login Failed », veuillez vérifier que les informations renseignées correspondent parfaitement aux données figurants sur vos paramètres de connexion IcoCloud fournis par ICODIA.

Si vous avez effectué un copier/coller pour le mot de passe, veuillez vérifier qu’il y a bien 8 points dans la case « Password ».

utilisation

A votre première connexion, votre IcoCLoud est vide, vous pouvez y stocker vos documents

Il apparaîtra sur votre « Poste de travail » comme un disque dur physique de votre ordinateur comme sur l’image ci-dessous:

utilisation_ordinateur

Ainsi vous pourrez utiliser votre IcoCloud en toute transparence.

N’hésitez pas à contacter le support d’ICODIA si vous avez des difficultés à vous connecter.

PHP – is_executable() – Bug sans solution officielle

La fonction is_executable de PHP permet de savoir si un fichier est exécutable.

Mais le champ d’action de la fonction est limité à l’open_basedir (liste des chemins accessible à PHP en récursif) uniquement.

 

Or, les binaires (fichiers exécutables justement) sont en général stockés à part, dans le dossier /home/WwwBSD/modules par exemple sur notre plateforme mutualisée, ou dans un répertoire cgi-bin, etc.

Pour sécuriser PHP, on définit pour le restreindre un répertoire spécifique pouvant seul contenir des fichiers exécutables autorisés, et pour être vraiment sécurisé dans un environnement mutualisé, ces fichiers sont mis en place et maintenus par l’opérateur système lui même (l’hébergeur).

Son emplacement est défini par le safe_mode_exec_dir.

 

Ainsi, on peut exécuter des binaires (cryptage/décryptage ATOS, etc.) tout en maintenant l’environnement sécurisé (safe_mode actif, etc.).

Or la fonction is_executable de PHP ne peut pas atteindre le répertoire du  safe_mode_exec_dir et il n’est donc pas possible de savoir si un fichier du répertoire qui est prévu pour stocker les binaires est exécutable…

Autant dire que la fonction perd tout son intérêt…

Le bug est entre les mains de la fondation PHP depuis 2005, sans solution pour l’instant dans les versions officielles, malgré une intégration dans CVS.

Le lien vers le bug : https://bugs.php.net/bug.php?id=29840

IcoAdmin : Ajouter automatiquement chaque destinataire à la whiteliste

Si vous disposez d’un IcoPack avec option SMTP ou d’une option IcoSMTP à part, cette option permet d’ajouter automatiquement dans votre whiteliste tous les destinataires à qui vous envoyez des messages via l’option SMTP d’Icodia. Seuls les destinataires sans notification de rejet seront ajoutés.

Les destinataires en « @votredomaine.com » ne seront jamais ajoutés, afin d’éviter de faciliter la réception de spams en provenance du même domaine expéditeur/destinataire. Cette pratique de spams est courante, et un champ expéditeur peut être falsifié simplement.

Pour activer cette option :

Rendez vous dans votre IcoAdmin, dans le menu « Gestion de vos paramètres et outils »

dans la partie Réglages IcoAdmin, cochez la case :

Option IcoSMTP : ajouter automatiquement chaque destinataire à la whiteliste.

Validez

whiteliste-email-destinataire

IcoAdmin : Avertir vos utilisateurs emails du taux de remplissage de leurs boîtes

Informer chaque destinataire si l’espace de stockage de ses emails >XX% :


Lorsque le stockage d’une boîte email arrive au pourcentage configuré, un message est envoyé sur cette boite (depuis support@icodia.com) lui indiquant que sa boîte est bientôt pleine, et lui donnant des pistes de nettoyage de sa boite.
Il n’est envoyé qu’un message unique par tranche de 24h.

Pour paramétrer cette option :

Allez dans le menu « Gestion de vos paramètres et outils » de votre Icoadmin

Cochez la case Informer chaque destinataire si l’espace de stockage de ses emails >XX% et choisissez le pourcentage de remplissage qui déclenchera l’email.

message-quota-email

 

Si l’utilisation d’une boîte email requiert plus d’espace disque, vous pouvez également modifier le quota d’espace disponible pour cette boîte email, pour ce faire, consultez notre documentation sur la répartition de l’espace disque email

Taux de remplissage de votre boîte email

Préambule :
Sur la gestion des comptes email des packs Icodia, nous vous proposons la possibilité de demander à ce que les utilisateur des adresses emails que vous avez créé reçoivent un message d’information lorsque leur boîte atteint un certain taux de remplissage.

Vous avez reçu un email vous signalant le taux de remplissage de votre boîte email.
Que faire ?

Chaque adresse email crée sur un pack d’hébergement Icodia dispose d’un quota d’espace disque disponible sur nos serveurs prédéfini.
Lorsqu’une boîte email est pleine, les messages qui lui sont envoyés ne peuvent plus être stockés, vous ne pouvez plus recevoir vos emails.

Comment s’assurer que la boîte email ne sature pas ?

Différentes solutions se proposent à vous en fonction de la méthode que vous utilisez pour relever vos emails

A ) Si vous relevez vos emails uniquement via notre webmel (http://www.webmel.com), vous pouvez :

– « Faire du ménage » dans votre boîte en supprimant les emails qui ne vous servent plus, en vidant la corbeille de votre boîte email, en supprimant du dossier « indésirable » les emails qui sont effectivement du spam

Modifier la répartition de l’espace disque email de votre abonnement  entre les différentes boîtes email

– Vous pouvez souscrire une option d’espace disque email supplémentaire pour les boîtes emails de votre hébergement.
Voir notre explicatif : Comment souscrire une option d’espace disque supplémentaire ?

B ) Si vous relevez vos emails via un logiciel de messagerie paramétré en POP :

Lorsque vous relevez vos emails de cette façon, votre logiciel de messagerie se connecte à votre boîte email sur notre serveur
et récupère en local (sur votre machine) une copie de vos emails.

Votre logiciel de messagerie peut ensuite :
– soit laisser une copie des messages sur le serveur pendant un temps donné,
– soit les supprimer du serveur dès la relève de votre courrier effectuée.

Dans cette configuration, vous devez tout d’abord vérifier le comportement de votre logiciel :

– Laisse-t-il une copie des message sur le serveur ?
– Si oui, les supprime-t-il au bout d’un temps donné ?
– Dans ce cas, au bout de combien de temps ?

Si le logiciel laisse une copie des messages sur le serveur sans jamais les supprimer :

Dans ce cas, votre boîte risque effectivement d’arriver à saturation.

– Réglez votre logiciel de messagerie pour qu’il efface la copie des emails qu’il laisse sur le serveur au bout d’un temps donné, ou immédiatement après la relève de votre courrier.
Dans la mesure où vos emails sont récupérés sur votre ordinateur, vous pourrez les lire depuis ce dernier à tout moment. Si besoin, vous pourrez en faire une sauvegarde à partir de votre logiciel de messagerie.

– Si vous souhaitez impérativement conserver constamment l’ensemble des messages sur le serveur (pour en avoir une sauvegarde externalisée par exemple), vous pouvez souscrire une option d’espace disque supplémentaire pour votre boîte email.
Voir notre explicatif : Comment souscrire une option d’espace disque supplémentaire ?

– Vous pouvez également choisir d’attribuer plus d’espace disque à cette adresse email qu’aux autres, en modifiant la répartition de l’espace disque email de votre abonnement  entre les différentes boîtes email

Si le logiciel laisse une copie des messages sur le serveur durant un temps déterminé :

– Si vous trouvez que votre boîte se remplit trop vite, vous pouvez régler la suppression des messages du serveur sur un temps moins important, voire la supprimer.

– Vous pouvez autrement souscrire une option d’espace disque supplémentaire pour votre boîte email.
Voir notre explicatif : Comment souscrire une option d’espace disque supplémentaire ?

– Vous pouvez également choisir d’attribuer plus d’espace disque à cette adresse email qu’aux autres, en modifiant la répartition de l’espace disque email de votre abonnement  entre les différentes boîtes email

C ) Si vous relevez vos emails via un logiciel de messagerie paramétré en IMAP :

Dans ce cas de figure, votre logiciel de messagerie ne relève pas physiquement vos emails sur votre ordinateur, mais vous affiche une image de vos messages qui restent stockés sur le serveur.

Les emails ne sont pas téléchargés par votre logiciel de messagerie, mais affichés.

Vos dossiers de classements des emails se trouvent donc sur notre serveur, par conséquent, classer un email dans un dossier ou un sous dossier en IMAP ne revient pas à vider les emails du serveur.

Comment diminuer le taux d’occupation de votre boîte email dans ce cas ?

– Vous pouvez « faire du ménage » dans votre boîte en supprimant les emails qui ne vous servent plus, en vidant la corbeille de votre boîte email, en supprimant du dossier « indésirable » les emails qui sont effectivement du spam

– Vous pouvez également procéder à une sauvegarde sur votre ordinateur des emails les plus anciens, ceux qui ne vous servent pas au quotidien.

– Vous pouvez enfin souscrire une option d’espace disque email supplémentaire pour les boites mails situées sur votre hébergement
Voir notre explicatif : Comment souscrire une option d’espace disque supplémentaire ?

– Vous pouvez également choisir d’attribuer plus d’espace disque à cette adresse email qu’aux autres, en modifiant la répartition de l’espace disque email de votre abonnement  entre les différentes boîtes email

Comment souscrire une option d’espace email supplémentaire :

Pour ce faire, choisissez l’option qui vous convient à l’adresse :
https://docs.icodia.com/email/option-espace-email
et passez nous votre commande par email à l’adresse support@icodia.com.
Si vous n’êtes qu’un utilisateur de boîte email et non pas le titulaire du pack d’hébergement, contactez ce dernier afin qu’il nous passe la commande.

Créer un sous-domaine (sousdomaine.mondomaine.com)

A / Le principe :

Vous possédez un nom de domaine (de type « mondomaine.com ») sur lequel vous hébergez votre site internet, vos emails et parfois d’autres services.

La gestion des noms de domaines permet d’utiliser des « sous-domaines » qui peuvent servir à faire pointer votre nom de domaine sur ces différents services :

  • Votre site web est généralement accessible sur le sous domaine « www » (ex : « www.mondomaine.com »)
  • Lors de la création de votre pack d’hébergement, nous créons le sous-domaine que vous utilisez pour vos connexion en ftp afin de mettre les fichiers de votre site en ligne ( ex : ftp.mondomaine.com)
  • Nous créons aussi des sous domaines qui servent à la gestion des services emails liés à votre domaine (ex : pop.mondomaine.com, imap.mondomaine.com ou smtp.mondomaine.com)

Mais vous pouvez créer et utiliser d’autres sous-domaines, si vous souhaitez par exemple réaliser des sous-sites qui utiliseraient comme adresse une déclinaison de votre nom de domaine, comme par exemple :
blog.mondomaine.com ou espaceprive.mondomaine.com ou encore boutique.mondomaine.com.

B / Création et utilisation d’un sous-domaine

Prenons un cas d’école :
Votre nom de domaine est : icoadmin.com, votre site est accessible à l’adresse www.icoadmin.com.
Vous souhaitez créer un espace privé sur votre site, qui serait accessible via l’adresse url :
http://espaceprive.icoadmin.com

Etape 1 : Création du dossier cible

Vous devez au préalable créer un dossier cible (dossier de pointage) à la racine de votre site web, vers lequel pointera le sous-domaine que vous aurez créé.

  • Connectez-vous en ftp sur votre espace d’hébergement
  •  Créez un dossier « espaceprive » (ou tout autre nom de dossier qui correspondra au sous-domaine que vous avez choisi) en racine de votre hébergement web.

Etape 2 : Création du sous domaine et pointage vers le dossier

  • Connectez vous sur votre icoadmin
  • Rendez vous dans le menu « gestion de vos paramètres et outils » :
  • Lorsque la page est chargée, cliquez dans le sous menu sur le lien « Hôtes » :
  • Dans l’encadré « Ajout de sous domaine, créez votre sous domaine, entrez :
  • – 1 : le sous-domaine que vous avez choisi
  • – 2 : le nom du dossier de pointage que vous avez créé
  • puis validez (3).
  • La page affiche alors un message de prise en compte de votre opération, l’opération sera effective en moins d’une heure.

 

Note, cette fonctionnalité est disponible sur les forfaits des gammes IcoPack Mel, IcoPack Perso, IcoPack Web et IcoPack Multi

mod_security

Mod_security est une couche de sécurité de PHP qui protège votre hébergement en interdisant des actions jugées suspectes. Elles sont générales et spécifiques à certains applicatifs. Par exemple, pour protéger le système e-commerce « OS-Commerce » dont les formulaires sont souvent utilisés pour relayer du spam, nous avons ajouté une directive bloquant tout appel de « tell_a_friend.php » avec passage de la variable products_id en GET. Il semblerait que ce soit la technique de base pour détourner le formulaire et envoyer du spam.

Activation du cache HTTP des navigateurs Web en fonction des médias

Voici les directives à ajouter dans le fichier .htaccess. Elles sont récursives pour toutes les pages contenues dans le dossier et ses sous-dossiers.

<IfModule mod_expires.c>
 ExpiresActive On
 ExpiresDefault "access plus 7200 seconds"
 ExpiresByType image/jpg "access plus 2592000 seconds"
 ExpiresByType image/jpeg "access plus 2592000 seconds"
 ExpiresByType image/png "access plus 2592000 seconds"
 ExpiresByType image/gif "access plus 2592000 seconds"
 ExpiresByType image/ico "access plus 2592000 seconds"
 ExpiresByType image/icon "access plus 2592000 seconds"
 ExpiresByType image/x-icon "access plus 2592000 seconds"
 ExpiresByType text/css "access plus 2592000 seconds"
 ExpiresByType text/javascript "access plus 2592000 seconds"
 ExpiresByType text/html "access plus 7200 seconds"
 ExpiresByType application/xhtml+xml "access plus 7200 seconds"
 ExpiresByType application/javascript A259200
 ExpiresByType application/x-javascript "access plus 2592000 seconds"
 ExpiresByType application/x-shockwave-flash "access plus 2592000 seconds"
</IfModule>

 

<IfModule mod_headers.c>
 <FilesMatch "\\.(ico|jpe?g|png|gif|swf|css|gz)$">
 Header set Cache-Control "max-age=2592000, public"
 </FilesMatch>
 <FilesMatch "\\.(js)$">
 Header set Cache-Control "max-age=2592000, private"
 </FilesMatch>
 <filesMatch "\\.(html|htm)$">
 Header unset Cache-Control
 </filesMatch>
 # Disable caching for scripts and other dynamic files
 <FilesMatch "\.(pl|php|cgi|spl|scgi|fcgi)$">
 Header unset Cache-Control
 </FilesMatch>
</IfModule>

Configurer son compte email dans Outlook 2010

Configuration automatisée de votre boîte email dans Outlook 2010

 

Lancez le programme Outlook 2010.

Étape 1 : Ouverture de l’assistant de configuration d’Outlook

Par défaut, le programme s’ouvre sur l’onglet « Accueil »,
– pour accéder à l’outil de configuration de votre compte, cliquez sur l’onglet « Fichier » :

L’onglet « Fichier est maintenant ouvert, par défaut dans la rubrique Informations,

– cliquez alors sur « Ajouter un compte » :

 

Étape 2 : Configuration de compte automatique

configauto-outlook10-1

1 – Dans la fenêtre qui s’ouvre, selectionnez le premier choix : « Compte de messagerie »

2 – Dans les champs appropriés, saisissez:
– votre nom et / ou celui de votre société
– votre adresse email complète
– votre mot de passe

3 – Validez en cliquant sur Suivant

 

La fenêtre suivante s’affiche alors :

configauto-outlook10-2

1 – cochez la case « Ne plus me poser la question à propos de ce site web« 

2- et validez en cliquant sur « Autoriser« 

Étape facultative : Si vous disposez d’une option IcoSMTP :

Si vous avez souscrit chez Icodia une option IcoSMTP pour l’envoi de vos emails, cette dernière sera détectée et votre logiciel vous demandera confirmation de votre mot de passe :

configauto-outlook10-3

1 – La fenêtre affiche un mot de passe par défaut : remplacez-le par celui qui vous a été fourni lors de votre souscription à votre pack ou à votre option IcoSMTP

2 – Cochez la case « Enregistrer ce mot de passe dans votre liste de mots de passe« 

3 – Validez en cliquant sur « OK« 

Étape 3  : Finalisation

La fenêtre des tests apparaît maintenant :

configauto-outlook10-4

Cliquez sur « Terminer » pour valider votre configuration

Votre compte apparaît alors dans Outlook sous le nom que vous lui avez choisi :

– Vous pouvez en afficher le contenu par un simple clic sur la flèche à gauche :

Ce qui déroule l’arborescence du compte :

La configuration est terminée 🙂

 

 

Configuration manuelle de votre boîte email dans Outlook 2010

Lancez le programme Outlook 2010.

Étape 1 : Ouverture de l’assistant de configuration d’Outlook

Par défaut, le programme s’ouvre sur l’onglet « Accueil »,
– pour accéder à l’outil de configuration de votre compte, cliquez sur l’onglet « Fichier » :

L’onglet « Fichier est maintenant ouvert, par défaut dans la rubrique Informations,

– cliquez alors sur « Ajouter un compte » :

Étape 2 : Choix de la configuration manuelle et du service

La fenêtre d’ajout d’un nouveau compte s’ouvre alors, vous proposant 3 options,

– choisissez la dernière :
« Configurer manuellement les paramètres du serveur ou les types de serveurs supplémentaires ».

– Puis cliquez sur « Suivant > ».

– Dans l’écran suivant, choisissez le service qui vous interresse, en l’occurence :
« Messagerie Internet« 

– Puis cliquez sur « Suivant > ».

Étape 3 : Saisie des paramètres généraux

La fenêtre des Paramètres de messagerie internet s’affiche.

Comment la remplir ?

1 – Votre nom :

Indiquez votre nom, ou un libellé pour votre boîte email.
C’est ce nom ou ce libellé qui apparaîtra pour vos destinataires.
cela peut être « Nom Prénom » mais aussi « Sté Untel – Service compta » ou autres …

2 – Adresse de messagerie :

Indiquez l’adresse de messagerie que vous avez crée depuis votre IcoAdmin.
Cela peut être : « moi@mondomaine.com », « contact@mondomaine.com » etc…

3 – Choisissez le type de compte que vous souhaitez utiliser :

Généralement, les utilisateurs préfèrent le POP pour ne pas saturer le serveur et donc éviter de bloquer le compte email, mais vous pouvez choisir le protocole IMAP.

4 – Serveur de courrier entrant :

Munissez-vous de la feuille de paramètres de votre compte , elle vous a été transmise lors de votre abonnement. Vous y trouverez les adresses de serveurs entrants POP ou IMAP.
Ils sont de forme : pop.mondomaine.com ou imap.mondomaine.com

5 – Serveur de courrier sortant :

Si vous disposez d’un abonnement incluant la gestion de l’envoi d’email (SMTP), retrouvez le nom de votre serveur sortant dans la feuille de paramètres de votre compte.
Si vous ne disposez pas de ce service, entrez le nom de serveur sortant fourni par votre fournisseur d’accès internet (orange, sfr, free …)

6 – Nom d’utilisateur :

Entrez votre adresse email complète

7 – Mot de passe :

Entrez le mot de passe de votre messagerie.
Vous avez perdu votre mot de passe ? Retrouvez le sur votre IcoAdmin

8 – Mémoriser le mot de passe :

Pour plus de confort d’utilisation, vous pouvez cocher cette case, cela vous évitera de devoir le re-saisir à chaque fois que vous souhaiterez synchroniser la boîte aux lettres.

Étape 4 : Saisie des paramètres supplémentaires

Cette étape dépend du service d’envoi de mail que vous utilisez.

– Si vous bénéficiez du service SMTP Icodia (inclus dans certains packs ou disponibles séparément), cliquez sur le bouton « Paramètres supplémentaires » pour régler l’identification du serveur d’envoi.

– Une fenêtre s’ouvre, cliquez sur l’onglet « Serveur sortant« 

– Saisissez alors les paramètres SMTP indiqués dans la feuille de paramètres de votre compte dans la partie :
« Paramètres de configuration du serveur SMTP sécurisé« 

– Cliquez ensuite sur l’onglet « Options Avancées »

– Modifiez le numéro du port de votre serveur de courrier sortant :

– Validez ces modifications en cliquant sur « OK » en bas de la fenêtre.

– Dans la fenêtre des paramètres généraux, validez vos paramétrages en cliquant sur « Suivant > ».

Étape 5 : Tests

La fenêtre de test des paramètres de votre compte s’ouvre et vérifie le bon fonctionnement de votre compte en envoi et en réception.

Les tests ne sont pas concluants ? Vérifiez votre paramétrage.

Les tests sont réussis ? Fermez la fenêtre. L’écran de l’assistant vous propose alors d’ajouter un autre compte ou de Terminer.

Étape 6 : À vous de jouer !

Votre compte apparaît alors dans Outlook sous le nom que vous lui avez choisi :

– Vous pouvez en afficher le contenu par un simple clic sur la flèche à gauche :

Ce qui déroule l’arborescence du compte :

La configuration est terminée 🙂

En savoir plus



CGI : Compteur de visites V2

Mise en place du compteur :

Voici la documentation du CGI compteur V2, développé par ICODIA, à utiliser depuis votre hébergement Icodia:

L’url du CGI est le suivant  : http://cgi.icodia.com/compteur.cgi

Les variables qui doivent être passées dans l’url sont les suivantes (en minuscules) :

  • Domaine : votre nom de domaine.
  • Style : le style de votre compteur. En l’absence de cette variable, le style par défaut est ‘simple’.

Il suffit ensuite d’inserer l’appel au CGI depuis une balise IMG sur la page de votre site Web, exemple :

<img src= »http://cgi.icodia.com/compteur.cgi?domaine=icodia.com&style=marsil »>

Les différents thèmes disponibles sont les suivants :

  • 7seg
  • 57chevy
  • bbldotg
  • bellbtm
  • blgrv
  • cntdwn
  • computer
  • ds9
  • fdb
  • led
  • links
  • marsil
  • sbgs
  • simple (défaut)
  • web1

Installer son paiement sécurisé Atos

Généralités :

Logo_Atos Origin

Le paiement sécurisé ATOS (utilisé par Citelis, Cyberplus, E-transactions, Mercanet, Sogenactif, Webaffaires, Scellius, etc.) exécute des binaires (programmes) pour générer les pages encryptées.

Il n’est pas possible de base, dans notre contexte d’hébergement mutualisé, d’autoriser l’exécution de n’importe quel binaire. En effet, un utilisateur averti pourrait créer un applicatif dépassant les autorisations, tentant d’exploiter des failles, etc., qui pourrait mettre en péril la sécurité et la confidentialité de la plateforme mutualisée, ou  du moins celle du serveur sur lequel se trouve le site web.

Malgré tout, il existe une solution simple pour permettre d’utiliser les binaires Atos dans ce contexte :

Installation :

Vous installez, et utilisez, le kit PHP de paiement sécurisé d’une manière tout à fait transparente, vous n’avez que deux paramètres à modifier (les chemins en absolu des binaires) dans les fichiers d’appel et de réponse .php, ou dans les contributions utilisant ces binaires :

Le chemin des exécutables dans ‘call_request.php’, ‘call_autoresponse.php’ et ‘call_response.php’ devient :

  • $path_bin = « /home/WwwBSD/modules/request.dat »;
  • $path_bin = « /home/WwwBSD/modules/response.dat »;

De plus, suivant la version des scripts php call_request.php, call_autoresponse.php et call_response.php fournis, il peut être nécessaire de modifier le chemin absolu vers votre fichier pathfile :

  • $parm= »$parm
    pathfile=/home/WwwBSD/votrenomdedomaine/votrerepertoireatos/pathfile »;

N’oubliez pas non plus de paramétrer les chemins absolus de votre certificat et fichiers de configuration de votre paiement dans le fichier pathfile (voir documentation ATOS).

Note : les chemins des différents exécutables sont disponibles depuis l’avant dernier menu de l’IcoAdmin, rubrique information sur votre hébergement.

Vous utilisez OsCommerce :

Il faut modifier les chemins de request.dat et response.dat, directement depuis votre administration OsCommerce, dans le module de gestion Atos (Il faut évidement que la contribution ATOS soit installée), et paramétrer les chemins absolus.

« Nom de l’application pour construire la requête » avec :

  • /home/WwwBSD/modules/request.dat

et « Nom de l’application pour lire la réponse » avec :

  • /home/WwwBSD/modules/response.dat

Modifiez également, si ce n’est pas déjà fait, ‘shell_exec()’, par ‘exec’, car la fonction shell_exec ne fonctionne qu’avec ‘safe_mode off’. Dans ‘/catalog/includes/modules/payment/atos.php’, il faut donc remplacer (2 endroits) :

Exemple :

  • shell_exec « ( « $command 2>&1 » );

down

  • exec « ( « $command » );

Spécificité 1EURO.COM : (le principe est le même)

si vous utilisez OsCommerce, il faut modifier les chemins de request.dat et response.dat, directement depuis votre administration OsCommerce, dans le module de gestion 1euro.com (Il faut évidement que la contribution 1euro.com soit installée), et paramétrer les chemins absolus « Nom de l’application pour construire la requête » avec :

  • /home/WwwBSD/modules/request.dat

et « Nom de l’application pour lire la réponse » avec :

  • /home/WwwBSD/modules/response.dat.

Modifiez également, si ce n’est pas déjà fait, ‘shell_exec()’, par ‘exec’, car la fonction shell_exec ne fonctionne qu’avec ‘safe_mode off’. Dans ‘/catalog/includes/modules/payment/uneurocom.php’, il faut donc remplacer (2 endroits) :

  • shell_exec( « $command 2>&1 » );

down

  • exec( « $command » );