Paramétrage des zones DNS (ou enregistrements DNS)

 

Qu’est-ce qu’un enregistrement DNS ?

Vous pouvez utiliser votre nom de domaine dans le cadre de différents services :

  • adresses email,
  • un ou plusieurs sites web,
  • un service FTP, etc.

Pour cela, chaque nom de domaine est paramétré pour pointer vers un ou plusieurs serveurs appelés « Serveurs DNS » (Domain name server) qui redirigent les emails ou les requêtes vers votre site, vers le service correspondant.

Schématiquement, le processus de résolution DNS fonctionne ainsi :
(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

resolutiondns

 

Lorsque vous souscrivez un pack d’hébergement incluant un nom de domaine, les enregistrements sont déjà paramétrés.

Mais si vous achetez un nom de domaine seul, ou si vous souhaitez utiliser différents services sur différents types d’hébergements, vous pourrez être amenés à modifier, supprimer ou créer des enregistrements DNS

Vous pouvez ainsi faire pointer chaque service lié à votre nom de domaine vers l’endroit de votre choix :

  • un service d’hébergement mutualisé pour vos emails,
  • un serveur dédié pour votre site,
  • votre serveur dans vos locaux disposant d’une IP fixe pour votre intranet etc…

 

 

Les différents types d’enregistrements DNS

Il existe plusieurs types d’entrées (ou enregistrements) DNS.

En effet, un nom de domaine peut, comme évoqué plus haut, pointer vers différents types de services et de différentes façons.

L’enregistrement A  (IN A) :

Champ d’application :

L’enregistrement DNS de type A permet de relier un nom d’hôte (domaine ou sous-domaine) à l’adresse IP d’un serveur.

Fonctionnement général des enregistrements A :

Vous pouvez faire pointer  :
nomdedomaine.com vers un serveur portant l’IP 46.31.192 .xxx
et /ou
www.nomdemonaine.com vers un serveur portant l’IP 46.31.192.yyy
et/ou
intranet.mondomaine.com vers un serveur portant l’IP 46.31.192 .zzz

=> Cela se traduit ainsi :

nomdedomaine.com A 46.31.192.xxx

www.nomdemonaine.com A 46.31.192 .yyy

intranet.mondomaine.com A 46.31.192 .zzz

Ajouter un enregistrement A :

  1. Connectez vous à votre Icoadmin
  2. Rendez vous dans le menu « Paramètres et Outils » :paramètres et outils de votre pack d'hébergement
  3. Dans le sous menu, cliquez sur [Paramètres DNS]menu-icoadmin-param-zonedns
  4. Sous le tableau récapitulatif des enregistrements DNS déjà existants, vous trouverez le module d’ajout d’un enregistrement DNS :menu-icoadmin-param-zonednsajout
  5. Saisissez les informations de l’enregistrement A :Enregistrement DNS de type IN A
  6. Cliquez sur Valider pour finaliser la création de votre enregistrement.

 

 

L’enregistrement CNAME (IN CNAME) :

Champ d’application :

L’enregistrement DNS de type CNAME vous permet de relier un nom d’hôte vers l’enregistrement DNS d’un autre nom d’hôte, sur le principe de l’alias.

Fonctionnement général des enregistrements CNAME :

Dans votre zone DNS, vous avez un enregistrement pour le sous-domaine www.nomdedomaine.com vers l’IP de serveur 46.31.192.yyy
Vous avez créé un sous domaine blog.nomdedomaine.com que vous souhaitez faire pointer sur cette même IP de serveur.

Vous pouvez faire pointer votre sous-domaine en utilisant une entrée de type CNAME :
blog.nomdemonaine.com doit pointer vers la même IP que www.nomdedomaine.com

=> Cela se traduit ainsi :

blog.nomdemonaine.com CNAME www.nomdedomaine.com

À noter :

Cet enregistrement ne signifie pas que lorsque qu’un internaute appellera blog.nomdedomaine.com dans son navigateur, il sera redirigé vers le site www.nomdedomaine.com.

Il signifie juste que blog.nomdeodmaine.com pointera vers la même IP de serveur que www.nomdedomaine.com.
Ensuite, c’est la configuration du serveur qui fera pointer les sous-domaines vers un service ou un autre.

Attention :

Un domaine principal, par exemple nomdedomaine.com NE PEUT PAS être redirigé via un enregistrement de type CNAME, ces derniers ne peuvent concerner que des sous-domaines

Ajouter un enregistrement CNAME :

  1. Connectez vous à votre Icoadmin
  2. Rendez vous dans le menu « Paramètres et Outils » :paramètres et outils de votre pack d'hébergement
  3. Dans le sous menu, cliquez sur [Paramètres DNS]menu-icoadmin-param-zonedns
  4. Sous le tableau récapitulatif des enregistrements DNS déjà existants, vous trouverez le module d’ajout d’un enregistrement DNS :menu-icoadmin-param-zonednsajout
  5. Saisissez les informations de l’enregistrement CNAME :Enregistrement DNS de type CNAME
  6. Cliquez sur Valider pour finaliser la création de votre enregistrement.

 

Pourquoi créer un CNAME plutôt qu’un enregistrement A ?

Imaginons que vous ayez de nombreux sous-domaines qui doivent pointer vers une même adresse IP :

 

Vous pouvez créer, pour chacun de ces  sous-domaines, des enregistrements de type A :

=> Les 5 sous-domaines pointeront bien vers le serveur portant l’IP 46.31.192.yyy

Mais si un jour, l’IP de votre serveur change, il vous faut modifier chacun des enregistrements de type A individuellement :

Le CNAME permet d’éviter des modifications multiples.

En effet, si vous créez vos enregistrements DNS ainsi :

  • le sous-domaine 1 pointera vers l’IP de votre serveur 46.31.192.yyy
  • les quatre autres sous-domaines pointeront vers la même IP que le sous-domaine 1

=> Vos 5 sous-domaines pointeront bien vers la même IP : 46.31.192.yyy

En cas de changement d’IP de votre serveur, vous n’aurez qu’UN SEUL enregistrement à modifier  :

L’enregistrement NS

Champ d’application :

Les enregistrements NS indiquent quels sont les serveurs qui vont gérer votre zone DNS.

Fonctionnement général des enregistrements NS :

Lorsque vous déposez un nom de domaine, afin de le relier aux différents services pour lesquels vous allez l’utiliser, vous devez indiquer quels seront les serveurs DNS qui vont héberger les paramétrages de votre zone DNS.

Généralement, l’on utilise 2 ou 3 noms de serveurs DNS :

le serveur primaire, mais également un ou deux serveurs secondaires qui peuvent prendre le relais en cas d’indisponibilité du serveur DNS primaire.

Ainsi par exemple, pour les noms de domaines dont les zones d’enregistrement DNS sont gérées par Icodia, les noms de serveurs DNS sont :

  • NS.ICODIA.COM
  • NS2.ICODIA.COM
  • NS3.ICODIA.COM

 

 L’enregistrement SPF

Permettez à vos destinataires de vérifier que les emails que vous envoyez sont légitimes

Champ d’application :

L’enregistrement SPF sert à déterminer quels sont les serveurs autorisés à envoyer des emails depuis votre nom de domaine.

Fonctionnement général des enregistrements SPF :

Il est très facile d’envoyer un email en usurpant votre identité, il suffit pour cela de mettre votre adresse email dans le champ DE d’un email.

Si vous paramétrez un enregistrement SPF, les systèmes antispam des serveurs d’email de vos destinataires auront un moyen de s’assurer que votre email est bien envoyé depuis un serveur que vous avez autorisé, et qu’il ne s’agit pas là d’une usurpation d’identité.

SPF

Important :

Avant de paramétrer votre nom de domaine avec un enregistrement SPF, il faut que vous puissiez identifier TOUTES les adresses IP servant aux envois légitimes d’emails depuis votre nom de domaine, pour ne pas risquer de bloquer vos utilisateurs dans l’envoi de leurs emails :

Pensez à indiquer :

– LE ou LES serveur SMTP que vous utilisez pour l’envoi de vos emails :
cela vous concerne vous ET les autres utilisateurs d’adresses email utilisant votre nom de domaine

– le ou les serveurs qui hébergent votre/vos site utilisant ce nom de domaine :
en effet, si votre site est programmé pour envoyer des emails grâce à la fonction mail de PHP, il vous faut absolument penser à indiquer ces serveurs dans votre enregistrement SPF (concerne par exemple l’envoi d’emails depuis un formulaire de contact, les envois d’emails automatiques à la création d’un compte utilisateur sur votre site, pour retrouver des identifiants, pour des confirmations de commandes etc.)

Créer des entrées SPF dans sa zone dns :

Icodia propose un service SMTP. Il est donc possible de d’activer des entrées SPF liées à Icodia.

  • Connectez-vous sur votre interface d’administration IcoAdmin sur l’adresse indiquée sur votre feuille de paramètres.
    • Pour vous identifier, utiliser l’identifiant et le mot de passe indiqués.
    • Cliquez sur l’icône du menu “Gestion de vos paramètres et outils” : Icone_Gestion des paramètres et outils
    • Puis sur le bouton [Paramètres DNS]

IcoAdmin_Le filtre SPF : ecran1

  • Dans le menu déroulant situé en dessous de la zone DNS sélectionnez :

    IN SPF
  •  Dans la case située à droite du menu déroulant entrez :
    v=spf1 mx include:spf.smtp.icodia.com -all
  • Vous pouvez maintenant cliquer sur « valider » pour enregistrer la nouvelle entrée

Attention, vous devez disposer d’un SMTP Icodia pour pouvoir utiliser cette fonctionnalité. dans le cas contraire vous ne serez pas autorisés à passer par les IP de notre SMTP.

Ajout de serveurs SMTP externes :

Si l’une de vos adresses email est utilisée pour envoyer des messages depuis un intranet, un site internet, un logiciel professionnel ou toute autre application, il vous faut adapter le  paramétrage SPF de votre nom de domaine en fonction de ces critères, et ajouter les IP des serveurs supplémentaires.

  • Voici un exemple dans le cas d’une entrée SPF avec en plus un serveur smtp externe 1.2.3.4 :
v=spf1 mx include:spf.smtp.icodia.com ip4:1.2.3.4 -all
  • Si vous souhaitez utiliser des enregistrements SPF existants sur un autre domaine (ex : domaine.com) sans avoir à les resaisir IP par IP,  vous pouvez les ajouter selon la méthode suivante :
v=spf1 mx include:spf.smtp.icodia.com ip4:1.2.3.4 include:domaine.com -all

Attention :
Afin de respecter la norme, l’ensemble des paramètres doivent se trouver sur une seule et unique entrée DNS, ne créez pas plusieurs enregistrements SPF.

Vous avez besoin d’un accompagnement pour mettre en place cet enregistrement ?

Nous pouvons vous y accompagner dans le cadre d’une prestation sur devis, n’hésitez pas à contacter notre service commercial

 

L’enregistrement TXT

Champ d’application :

L’enregistrement de type TXT permet d’intégrer une zone DNS en texte libre.

Fonctionnement général des enregistrements TXT :

Il est par exemple utilisé pour spécifier des règles SPF, tous les serveurs ne disposant pas d’une gestion de ce protocole.
Ainsi, un serveur qui ne gèrera pas le SPF pourra tout de même informer ou être informé de la présence de règles d’utilisation d’un nom de domaine dans le cadre de SPF.

 

Les enregistrements MX

Champ d’application :

Un enregistrement MX définit quel est ou quels sont les serveurs qui gèrent les services emails reliés à un nom de domaine.

La mise en place d’enregistrements MX sur un nom de domaine concerne les utilisateurs qui souhaitent utiliser un service email dédié (sur serveur dédié chez Icodia ou un autre hébergeur, ou encore sur un serveur de messagerie en interne )

Fonctionnement général des enregistrements MX :

Afin que vos boîtes email soient toujours accessibles, il est fortement recommandé de paramétrer plusieurs enregistrements MX :

Si le serveur principal qui gère votre courrier n’est pas disponible, les emails envoyés sur les adresses liées à votre nom de domaine seront redirigés vers un ou plusieurs serveurs secondaires, afin de garantir que l’email puisse bien être distribué.

L’ordre de priorité pour chacun des enregistrements MX, est défini par une  numérotation :

Le serveur principal vers lequel les emails seront aiguillés en priorité portera un nombre plus petit,
le ou les serveurs secondaires un nombre plus grand

priomx

 

Il est recommandé de numéroter les priorités de 10 en 10, afin de pouvoir, le cas échéant, intercaler un serveur supplémentaire entre deux enregistrements.

Attention si vous ne disposez que d’un seul serveur de messagerie…

L’utilisation d’un serveur de messagerie unique comporte des risques : si ce dernier subit un dysfonctionnement momentané, vous risquez de perdre des emails.

Il est prudent de disposer d’une solution secondaire.

Astuce :

Icodia propose un service de MX filtrants Antivirus / Antispam performant, pour lequel vous pouvez utiliser deux enregistrements MX et qui, en plus de filtrer les emails contre les virus et les spams, stocke vos emails entrants s’il ne peut les délivrer à votre serveur de messagerie.
En savoir plus sur le service IcoAntivirusAntispam

 Créer un enregistrement MX :

Les enregistrements MX pointent vers un nom d’hôte, il vous faut donc, avant de déclarer un enregistrement MX,
créer un enregistrement A afin de relier le nom d’hôte à l’IP du serveur qui assurera le service de messagerie.

Ajouter un enregistrement MX :

  1. Connectez-vous à votre Icoadmin
  2. Rendez vous dans le menu « Paramètres et Outils » :paramètres et outils de votre pack d'hébergement
  3. Dans le sous menu, cliquez sur [Paramètres DNS]menu-icoadmin-param-zonedns
  4. Sous le tableau récapitulatif des enregistrements DNS déjà existants, vous trouverez le module d’ajout d’un enregistrement DNS :menu-icoadmin-param-zonednsajout
  5. Saisissez les informations de l’enregistrement A qui vous servira pour l’enregistrement MX :(s’il existe déjà, vous pouvez passer directement à l’étape 7)menu-icoadmin-param-zonednsinapourmx
  6. Cliquez sur Valider pour finaliser la création de votre enregistrement.
  7. Revenez au module d’ajout d’enregistrement DNS et créez votre enregistrement MX :Enregistrement DNS de type MX
  8. Cliquez sur Valider pour finaliser la création de votre enregistrement.

 

L’enregistrement SRV

Champ d’application :

L’enregistrement SRV sert à indiquer quel est le serveur qui gère un service spécifique.

Il est utilisé pour des protocoles comme XMPP, SIP, LDAP...
L’outil Lync Online de Office 365 de Microsoft, par exemple, requiert l’utilisation du protocole SIP, vous devrez configurer un enregistrement SRV.

Créer un enregistrement SRV :

La syntaxe d’une entrée SRV est la suivante :

_service._protocole « IN SRV » priorité poids port cible

exemple :

_sip_tls.icoadmin.com. 3600 IN SRV 5 20 443 sipdir.online.microsoft.com.

Ce qui correspond à :

_sip_tls : protocoles (ici SIP + TLS)
3600 : TTL
IN SRV : type d’entrée
5 : priorité
20 : poids
443 : port
sipdir.online.microsoft.com. : destination (FQDN full qualified domain name)

Pour la saisie dans l’IcoAdmin :

Dans le 1er champ : _sip_tls
Dans le menu déroulant IN SRV
Dans le 2ème champ : 5 20 443 sipdir.online.microsoft.com.
Dans le champ TTL : 1 heure

À noter :

  • Les informations service et protocole placées avant « IN SRV » commencent par « _ », et sont séparées par un point
  • Les informations qui suivent « IN SRV » sont séparées par un espace

 

L’enregistrement AAAA  (IN AAAA) :

 

Champ d’application :

L’enregistrement DNS de type A permet de relier un nom d’hôte (domaine ou sous-domaine) à l’adresse IP d’un serveur, lorsque celle ci est formatée en IPv6

L’enregistrement est alors de type :

nomdedomaine.com A 2001:0db8:0000:85a3:0000:0000:ac1f:8001

 

Ajouter un enregistrement AAAA :

  1. Connectez vous à votre Icoadmin
  2. Rendez vous dans le menu « Paramètres et Outils » :paramètres et outils de votre pack d'hébergement
  3. Dans le sous menu, cliquez sur [Paramètres DNS]menu-icoadmin-param-zonedns
  4. Sous le tableau récapitulatif des enregistrements DNS déjà existants, vous trouverez le module d’ajout d’un enregistrement DNS :menu-icoadmin-param-zonednsajout
  5. Saisissez les informations de l’enregistrement A :Enregistrement DNS de type IN A
  6. Cliquez sur Valider pour finaliser la création de votre enregistrement.

 

Comment ajouter un enregistrement DNS sur votre nom de domaine chez Icodia ?

Le paramétrage des enregistrements DNS de votre nom de domaine chez Icodia se fait dans votre interface Icoadmin

Le module d’ajout d’enregistrements DNS :

  1. Connectez vous à votre Icoadmin 
  2. Rendez vous dans le menu « Paramètres et Outils » :
    paramètres et outils de votre pack d'hébergement
  3. Dans le sous menu, cliquez sur [Paramètres DNS]menu-icoadmin-param-zonedns
  4. Sous le tableau récapitulatif des enregistrements DNS déjà existants, vous trouverez le module d’ajout d’un enregistrement DNS :